Admirez cette image éblouissante de l'ISS passant devant le Soleil

Sciences
SPLENDIDE – Cette image splendide montre le passage de la Station spatiale internationale entre notre planète et le Soleil.

Devant cette image éblouissante de la Station spatiale internationale (ISS) en transit devant le Soleil, c’est toute la beauté du cosmos qui nous saute immédiatement aux yeux. En service depuis la fin des années 1990, l’ISS est de loin le plus gros engin spatial jamais construit par l’Homme et reste aujourd'hui encore l’un des vaisseaux les plus sophistiqués mis en orbite par l’espèce humaine. De la taille d’un terrain de football, le laboratoire spatial apparaît, de fait, ridiculement petit face à la vaste étendue incandescente de notre étoile, située à 150 millions de kilomètres de la Terre. 


Le cliché en question a été capturé en plein jour à Edmonds, dans l'État de Washington (Etats-Unis), par la photographe américaine Rainee Colacurcio, en utilisant un filtre "H alpha", destiné à l’observation du Soleil. Cette technique permet de révéler le véritable visage du Soleil, ce qu’on appelle la photosphère, une couche de gaz qui constitue la surface visible de l’astre solaire. D’où la texture étrangement uniforme du fond ardent. Le cliché a été mis en ligne lundi 15 juillet 2019 par la Nasa sur le site Astronomy Picture of the Day.

Cette passionnée d’astronomie a pu saisir le moment où l’ISS - qui orbite à une altitude de 400 kilomètres - passait entre notre planète et son étoile. La silhouette en H de l’engin - qui file à une vitesse de 28.000 kilomètres par heure - apparaît dans un coin de l’image. Pour l'obtenir, Rainee Colacurcio a réalisé en fait un assemblage de deux clichés pris simultanément : l’un de la surface du Soleil et l’autre du laboratoire spatial passant devant l'astre.


Ce splendide cliché met également en lumière le niveau d’activité relativement bas de notre étoile. Pour l’évaluer, les scientifiques comptent les taches solaires (les points noirs) et mesurent l'intensité des éruptions. Nous savons ainsi aujourd'hui que le Soleil a des cycles d'éruption. Et ces dernières années, explique l'Agence spatiale européenne dans un communiqué, ont été une période plutôt calme. La prochaine période d'activité intense du Soleil n'est pas si lointaine puisqu'elle aura lieu en 2023.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter