Etats-Unis : la maison close de robots fait polémique

Etats-Unis : la maison close de robots fait polémique

LA SURPRISE - La municipalité de Houston s'est opposée à l'ouverture d'une maison close avec des poupées sexuelles dotées d'intelligence artificielle.

L'affaire d'une maison close avec des robots sexuels, à Houston, a récemment fait le tour des Etats-Unis. L'idée d'ouvrir ce magasin sur l'avenue Richmond venait notamment d'un entrepreneur canadien basé à Toronto, au Canada. Une première qui a fait polémique et suscité l'indignation de diverses associations. Néanmoins, la prostitution étant strictement interdite au Texas, le maire de la ville américaine a renié le projet. Notons qu'un établissement quasi similaire, avec de simples poupées cette fois-ci, est ouvert dans le 14e arrondissement de Paris.

Toute l'info sur

La Matinale

Lire aussi

Ce vendredi 5 octobre 2018, Benjamin Cruard, dans sa chronique "La surprise", nous parle d'une maison close avec des robots sexuels à Toronto. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 05/102018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Reconfinement : Emmanuel Macron veut "examiner toutes les options" avant sa décision

2000 livres et un aller-simple pour quitter le Royaume-Uni : l'offre surprenante de Londres aux citoyens de l'UE

Après la flambée due au variant, les contaminations baissent au Royaume-Uni : quels enseignements en tirer ?

Nice : le restaurateur qui a ouvert illégalement son établissement en garde à vue

EN DIRECT - Vendée Globe : incertitude totale pour la victoire, suivez le final avec nous

Lire et commenter