EXPLORE - On peut les admirer parfaitement quand il fait beau : les mers lunaires, c'est quoi ?

EXPLORE - On peut les admirer parfaitement quand il fait beau : les mers lunaires, c'est quoi ?
Sciences

Toute L'info sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

COSMOS - Ce sont les les formations géologiques les plus faciles à reconnaître à l’œil nu sur notre satellite naturel. Nous consacrons notre format EXPLORE aux mers lunaires.

En période de pleine lune, lorsque le disque lunaire trône majestueusement dans le ciel nocturne, on les distingue aisément à l’œil nu depuis la Terre. Les mers lunaires sont ces vastes plaines de roches basaltiques, de couleur sombre, qui couvrent près du tiers de la surface visible de la Lune. Elles n’ont évidemment plus rien de liquide depuis bien longtemps. En fait, elles n’ont même jamais abrité d’eau.

Ces immenses bassins sont les reliquats des flots de lave qui se trouvaient à la surface du satellite naturel de la Terre au début de la formation du Système solaire, il y a 4,5 milliards d'années. Des milliards d’années au cours desquels des bombardements de petites météorites ont ensuite contribué à réduire la surface en poudre. Et c’est justement cette couche de poussière lunaire, plus fine que du talc, qui donne aux mers lunaires cette teinte obscurcie, qui tranche avec celle des régions fortement cratérisées qui les jouxtent.

Lire aussi

La Lune abrite 13 mers... et même un océan !

Bigre ! Alors pourquoi les appelle-t-on "mer" ? A l’origine, ces gigantesques taches sombres sont désignées sous le nom "mare" (le mot latin signifiant "mer"), au le XVIIe sciècle. On doit en effet ce terme à l'astronome Michael Florent van Langren, l'auteur de la première cartographie lunaire (1645). Le scientifique pensait alors qu’il s’agissait de véritables mers, comme sur la planète Terre. 

La nomenclature des mers lunaires, telles que nous les nommons aujourd'hui, a été établie quelques années plus tard par un autre astronome du nom de Giovanni Riccioli, dans son ouvrage Almagestum novum (1651). Il croyait que chaque phase lunaire indiquait le temps qu'il faisait sur Terre. C'est la raison pour laquelle il y associa des noms liés à la météorologie : mer du Froid, mer des Pluies, par exemple. La Lune compte au total 13 mers. La plus connue étant la mer de la Tranquillité, sur laquelle se sont posés les premiers astronautes américains en juillet 1969. 

Par ailleurs, on le sait moins, mais la Lune abrite également un océan. Ce dernier se trouve à l’extrémité ouest du disque lunaire. Et cet océan des Tempêtes tient justement son nom de la superstition selon laquelle le dernier quartier serait lié au mauvais temps. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter