EXPLORE - TESS, le nouveau chasseur d'exoplanètes, de la Nasa partage son premier cliché

Sciences

Toute L'info sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

ESPACE - Le satellite TESS est le nouveau chasseur d'exoplanètes de la Nasa. Ce télescope spatial, chargé de cartographier la voûte céleste, a débuté sa mission cet été. Il vient d'envoyer sa première image.

Cinq mois après son départ de la Terre, à bord de  la fusée Falcon 9 de la société du milliardaire américain Elon Musk, TESS, le nouveau chasseur d’exoplanètes de la Nasa, a capturé sa première image scientifique. Ce cliché, pris le 7 août dernier, vient d'être dévoilé par l'Agence spatiale américaine. Il nous livre une vue panoramique des Nuages de Magellan, deux galaxies naines.

En service depuis fin juillet, TESS (pour Transiting Exoplanet Survey Satellite) va désormais passer deux ans à épier la voûte céleste. Son but :  découvrir de nouvelles planètes situées en dehors de notre système solaire. 

Lire aussi

Depuis son envol, l'engin d'observation a pris plusieurs autres images. Le premier cliché, capturé en mai dernier, était un essai pour s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil : une photo de la constellation méridionale du Centaure, sur laquelle 200.000 étoiles sont visibles. Le chasseur d’exoplanètes a ensuite également immortalisé le passage d’une comète.

Ci-dessous, une photo de la constellation méridionale du Centaure

Ci-dessous, le passage d'une comète capturé cet été par TESS.

Au cours de sa mission, le télescope spatial, de la taille d’une machine à laver, va passer au crible des centaines de milliers d’étoiles en quête d’une Terre bis. Dans cette optique, il est doté de quatre caméras surpuissantes. Cette mission devrait permettre à terme de cartographier 85% du ciel.

Tout comme Kepler, le premier télescope du genre lancé en 2009, TESS utilise la méthode des transits qui détecte les planètes quand elles passent devant leur étoile et estompent ainsi momentanément leur lumière.

En vidéo

De nouvelles exoplanètes découvertes, mais c'est quoi une exoplanète ?

TESS pourrait découvrir jusqu'à 20.000 exoplanètes

La mission Kepler a permis de découvrir 2.300 planètes situées hors du système solaire. D'après l'agence spatiale américaine, TESS pourrait découvrir jusqu'à 20.000 exoplanètes, dont une cinquantaine de la taille de la Terre et près de 500 qui seraient deux fois plus grandes.

Les exoplanètes les plus  prometteuses, celles qui sont rocheuses et qui évoluent dans la zone d'habitabilité de leur système- ni trop proche et ni trop loin, rendant possible une température permettant l'existence d'eau liquide  seront sélectionnées pour être ensuite étudiées par le télescope spatial James Webb (JWST), qui succédera à Hubble.  Ce dernier sera opérationnel en 2020 et bénéficiera d'une sensibilité cent fois supérieure à celle de son prédécesseur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter