Google lui rend hommage avec un Doodle : qui était Lev Landau ?

Sciences

SCIENCE - Le théoricien soviétique, qui aurait eu 111 ans ce mardi 22 janvier, a été salué pour son travail autour de l'état condensé de la matière, notamment l'hélium liquide. Google lui consacre son Doodle du jour.

Google consacre, ce mardi 22 janvier, son doodle du jour au physicien soviétique Lev Landau, né le 22 janvier 1908. Enfant prodige, le chercheur obtient un doctorat en physique à l’âge de 21 ans. Dans les années 1920, il fréquente les plus grands théoriciens de la mécanique quantique. Landau est notamment bien connu par les étudiants du monde entier pour son cours de physique en dix volumes, devenu une bible de la physique théorique.

C’est dans les années 50 que le chercheur se fait réellement connaître auprès de ses pairs. Lev Davidovitch Landau, de son vrai nom, développera alors la théorie des matériaux à très basse température : il parvient notamment à donner une explication des propriétés de l’hélium liquide, ce qui lui vaudra le prix Nobel en 1962. La même année, alors qu’il vient de  décrocher le Graal, sa vie prend un tournant funeste : il est victime d’un tragique accident de la route au cours duquel son cerveau est durement atteint. 

Mort deux fois

Landau ne recouvrira jamais ses capacités intellectuelles. Il meurt finalement le 1er avril 1968. Dans un autre domaine, le scientifique s'était notamment illustré en contribuant, avec son collègue V. Ginzburg, à une première théorie sur la superconductivité. On considère que ses travaux dans ce domaine sont l’un des jalons principaux sur la voie qui nous a conduits jusqu’au Boson de Higgs. 

Lire aussi

Scientifique dissident

En 1938, il sera condamné à une peine de prison de dix ans pour espionnage. Finalement libéré au bout d'un an, il devra néanmoins attendre 1945 pour entrer à l'Académie des sciences d'URSS. 

Ce génie est en ce moment-même au cœur de l'actualité culturelle à Paris puisqu'une exposition interactive lui est consacrée du 24 janvier au 7 février, aux théâtres du Châtelet et de la Ville, mais également au Centre Pompidou.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter