A court de combinaisons taille "M", la Nasa annule la première sortie exclusivement féminine dans l'espace

Sciences

ESPACE – La Nasa a dû annuler la première sortie 100% féminine de l’histoire, en raison d’un manque de combinaison à la bonne taille. Un raté auquel l'agence spatiale apporte des explications techniques.

Ce devait être le premier binôme exclusivement féminin de l’histoire à faire une sortie dans l’espace. Mais un problème de taille en a décidé autrement. Ce lundi, la Nasa a annoncé devoir annuler la sortie spatiale de deux femmes astronautes, en raison du manque de combinaisons de la bonne taille à bord de la station spatiale internationale (ISS). Finalement, seule l’une d’entre-elles, Christina Koch, effectuera la sortie avec l’Américain Nick Hague.

Douze heures de préparation pour une combinaison à la bonne taille

Anne Mc Clain restera donc dans l’ISS vendredi prochain. Lors de sa dernière sortie la semaine dernière –avec Nick Hague- elle s’est aperçue que la taille "medium" de la partie supérieure de la combinaison lui allait mieux, rapporte la Nasa à l’AFP.

"Comme un seul torse de taille moyenne peut-être préparé d’ici au 29 mars, Koch le portera", a tranché l'agence spatiale. Chaque combinaison dispose pourtant de deux tailles similaires. Mais l’une des tailles "moyennes " est une pièce de rechange qui nécessite douze heures de travail pour préparer à une sortie.  

En vidéo

Visitez la Station spatiale internationale

Lire aussi

"La taille peut évoluer quand ils sont en orbite"

"Nous faisons de notre mieux pour anticiper les tailles de combinaisons dont aura besoin chaque astronaute, en fonction de la taille avec laquelle il s'est entraîné", a expliqué Brandi Dean, la porte-parole au centre spatial Johnson, à Houston, où sont basés les astronautes américains. 

"Mais la taille peut évoluer quand ils sont en orbite, en raison des changements que la vie en micropesanteur peut provoquer dans le corps". Une variable qui est donc difficile à calibrer, d’autant que les combinaisons d’entraînement ne peuvent "simuler complètement une sortie dans l’espace".

La grande première 100% féminine est donc reportée à plus tard. Jusqu'à présent, seuls des hommes ou un homme et une femme ont effectué des sorties depuis le début de l'assemblage de la station en 1998, soit 214 sorties à ce jour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter