Nous avons déjà épuisé les ressources naturelles de la Terre pour 2017

DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Ce mercredi 2 août, l’humanité a déjà consommé la totalité des ressources que la Terre peut renouveler en un an. Dans une tribune publiée sur le site du Monde, le ministre de la Transition écologique et solidaire appelle à un "sursaut" pour sauver la planète.

La date du "jour du dépassement de la Terre" est tous les ans plus précoce. Cette année, elle a été fixée à ce mercredi 2 août. Jjusqu'au 31 décembre 2017 l'humanité vit à crédit, la Terre ayant épuisé les ressources naturelles qu'elle peut renouveler en un an, selon les calculs de l'institut de recherches Global Footprint Network. Ainsi, la consommation de l'humanité dépasse de 70% les ressources disponibles. 


A force de la déforestation, de la surpêche ou encore des émissions de gaz à effet de serre, la Terre est devenue déficitaire au début des années 1970. En 1985, le "jour du dépassement de la Terre" intervenait le 5 novembre, en 1998 il avait été fixé au 1er octobre, et en 2009 au 20 août.


Si tout le monde vivait comme les Australiens, nous aurions besoin de 5,2 planètes pour vivre. Si nous vivions comme les Américains, 5 planètes seraient nécessaires. Si le reste du monde vivait comme la France, il nous faudrait 3 planètes. En effectuant une moyenne mondiale, nous aurions besoin de 1,7 planète pour vivre. 

Nicolas Hulot appelle à un "sursaut"

Dans une tribune publiée sur le site internet du Monde, commentant les résultats de cette enquête, Nicolas Hulot a appelé à un "sursaut" pour la planète. "Au milieu de l’été, la publication de cet indicateur souligne que malgré notre prise de conscience collective de l’érosion de la biodiversité et du changement climatique, malgré une mobilisation sans précédent de la société, nous ne nous éloignons pas encore du pire" écrit-il.


Le ministre de la Transition écologique et solidaire voit toutefois cinq "profondes raisons d’espérer". "La transition écologique est en train de faire ses preuves en économie. Jamais les prix des énergies renouvelables n’ont été aussi bas, laissant entrevoir un avenir sans énergies fossiles." "Les constructeurs automobiles s’apprêtent à tripler l’offre de véhicules électriques d’ici à 2020" et "l’agriculture biologique décolle". Nicolas Hulot mentionne également la loi sur la biodiversité de 2016 et y voit "un puissant outil de mobilisation pour les territoires urbains et ruraux" en France. Nicolas Hulot estime aussi que "les partenaires internationaux (de la France) sont dans la même dynamique" : "la consommation du charbon commence à stagner en Chine" et l’Allemagne "pourrait atteindre son objectif de consommation d’énergies renouvelables" dès cette année, note-t-il.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter