L’odorat, un sens apparemment secondaire mais essentiel pour le cerveau

DirectLCI
UN NEZ QUI FAIT SENS - L’odorat est souvent considéré comme un sens secondaire, et pourtant notre cerveau peut difficilement s’en passer. Les nez les plus développés peuvent détecter jusqu’à 300-400 odeurs différentes. La perte de l’odorat est a contrario une perte de contact avec le monde extérieur. L’odorat peut aussi aider le cerveau, comme avec l’olfactothérapie.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 16 septembre 2017 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 16/09/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des  Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 20H

Plus d'articles

Sur le même sujet