La goélette Tara reprend la mer pour deux ans sur la trace des coraux du Pacifique

Corail, pocillo meandrina
Sciences

Toute L'info sur

L'expédition Tara

Ce samedi, la goélette Tara quittera Lorient pour deux ans d'expédition. Jusqu'en septembre 2018, près de 80 scientifiques se relayeront pour étudier les récifs coralliens du Pacifique. Le bateau et son équipage parcourront près de 100.000 kilomètres pour ausculter la biodiversité des coraux et les dangers qui pèsent sur ces écosystèmes très fragiles et vitaux pour la planète.

Retrouvez les informations sur l'expédition et la Fondation Tara ici

11 fuseaux horaires parcourus, sept mers et océans traversés, 30 pays visités...: pendant deux ans, la goélette Tara va parcourir le Pacifique et l'Asie pour étudier les récifs coralliens. L'équipage permanent, composé de 6 marins et 7 scientifiques, parcourra près de 100.000 kilomètres entre ce samedi 28 mai 2016 et le mois de septembre 2018, date prévue de son arrivée à Vancouver, au Canada. 70 scientifiques, biologistes coralliens, océanographes ou spécialistes du plancton, se relayeront également sur le bateau pour étudier les récifs coralliens et leur évolution face au changement climatique et aux pressions anthropiques. 

Les récifs coralliens couvrent moins de 0,2% de la superficie des océans mais réunissent près de 30% de la biodiversité marine connue à ce jour. Des chiffres qui parlent d'eux-mêmes et illustrent bien l'importance de leur rôle : la bonne santé des coraux est cruciale pour la diversité des espèces qu'ils abritent mais aussi pour l'humanité. 

Etudier cet écosystème à l'échelle du Pacifique, qui abrite 40% des récifs coralliens de la planète, devient une priorité alors qu'une grande partie de ces écosystèmes tend à disparaître. La grande majorité des territoires et des îles qui seront parcourus par Tara sont éloignés de toute source de pollution anthropique. Cela permettra donc aux scientifiques de mesurer principalement les perturbations résultantes de modifications naturelles de l'écosystème terrestre. 

Les coraux, vitaux "pour l'avenir des populations dans les petites îles"

Les résultats de ces recherches serviront à la communauté scientifique. Ils seront d'une grande utilité aux populations locales directement menacées par la disparition des coraux. "Si la communauté scientifique a besoin de ces nouvelles données, les acteurs locaux et internationaux aussi. Tara contribuera à mieux comprendre les enjeux qui touchent ces berceaux de biodiversité que sont les récifs et qui importent tant pour l'avenir des populations, notamment dans les petites îles" explique Etienne Bourgeois, président de la Fondation Tara Expéditions. 

De nombreuses escales dans le Pacifique permettront de partager avec le plus grand nombre les enjeux de l'expédition. La Fondation Tara Expéditions profitera de ce voyage pour interpeller les acteurs politiques et la société aux enjeux écologiques les plus urgents. L'effort de sensibilisation des publics portera sur l'importance des récifs coralliens pour ces peuples insulaires et pour l'humanité en général. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter