La Nasa découvre des bactéries vieilles de 60.000 ans au Mexique

Sciences
SCIENCE – A Chihuahua, à 800 mètres sous terre, des chercheurs ont retrouvé des micro-organismes vivants dans un milieu très hostile. Leur particularité ? Ils ont entre 10.000 et 60.000 ans. Une découverte qui relance l’espoir de trouver de la vie sur d’autres planètes.

On peut dire qu’elles ont survécu à l’enfer. Dans les grottes de Naïca, à Chihuahua au Mexique, des scientifiques de la Nasa ont fait une découverte plus que surprenante. A plus de 800 mètres de profondeur, là où la température dépasse les 40°C et l’atmosphère humide est pesante, ils ont retrouvé des bactéries piégées dans des cristaux. Pour survivre dans cet "enfer", comme il est surnommé par le monde scientifique, les organismes se seraient nourris de sulfite, de manganèse et d’oxyde de cuivre. 

De la vie sur d'autres planètes ?

Cette découverte vient d’être exposée lors de la conférence de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) ce week-end mais n’a pas encore fait l’objet d’une publication. Les résultats de l’étude doivent encore passer devant un comité d’experts. Mais la responsable de l’Institut d’Astrologie de la Nasa, Penelope Boston, se veut très optimiste. 


Pour elle, cette trouvaille renforce l’espoir de découvrir des organismes capables de survivre dans des conditions extrêmes, et notamment sur d’autres planètes. Parmi les micro-organismes retrouvés, 90% n’ont encore jamais été identifiés sur Terre. 


La scientifique va même encore plus loin dans ses suppositions. Selon elle, une navette spatiale revenant d’une planète ou de la Lune pourrait ramener des espèces similaires sur la Terre. Or, ces micro-organismes, particulièrement résistants, pourraient également présenter un danger pour l’humanité. Ces hypothèses doivent encore être confirmées par des études plus approfondies. 

En vidéo

NASA : de nouvelles images de Mars, semblables au désert américain

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter