La Nasa offre un lifting à "Pale Blue Dot", la photo iconique de la Terre vue des confins de l'espace

Cette image a été capturée le 14 février 1990 par le vaisseau Voyager-1 de la Nasa.
Sciences

VERTIGINEUX - Il y a trente ans, un cliché pris par la sonde américaine Voyager-1 devenait l'image la plus lointaine jamais prise de la Terre. La Nasa l’a remastérisé.

Ce cliché iconique a été capturé le 14 février 1990 par le vaisseau Voyager-1de la Nasa, alors que l’engin se trouvait à environ 6,4 milliards de kilomètres de notre planète. Trente ans plus tard, la Nasa lui a offert un petit "dépoussiérage" grâce aux prouesses des technologies du numérique. Connue sous le nom de "Pale Blue Dot" (en français,"Un point bleu pâle"), l’image originale réduisait la Terre à un point minuscule flottant dans le vide au milieu d’un faisceau de lumière produit par les rayons du Soleil.

Lors du départ de Voyager-1, l’astrophysicien américain Carl Sagan, connu du grand public pour son ouvrage de vulgarisation Cosmos, avait obtenu des responsables de la Nasa de faire pivoter  l'engin, dans le but de prendre une photo de la Terre, histoire de marquer le début de son odyssée. C’est lui qui, en 1994, l’a baptisa "Un point pâle bleu" dans un livre éponyme sur la place de l'Humain et de la Terre dans l'Univers. 

Lire aussi

Jusqu'en 2017, elle est restée l’image la plus lointaine de la Terre

Pour réaliser ce shooting de l'extrême, la caméra de Voyager-1 est restée active durant 34 minutes, un laps de temps au cours duquel l’engin a pu photographier cinq autres planètes (Jupiter, Vénus, Saturne, Uranus, Neptune), ainsi que notre étoile, le Soleil. "Le portrait de famille du Système solaire", c’est le nom de cette collection d’images devenue culte aujourd'hui. Le cliché original de la Terre avait été pris à partir de trois filtres de couleurs (Cyan, jaune et Magenta), avec un temps de pose calculé pour obtenir le maximum de détails. Jusqu’en 2017, le cliché est resté l’image la plus lointaine de la Terre.

Dans cette nouvelle version en haute définition, l’image a été rendue plus nette et la Terre est devenue un point brillant. "Cette  version remastérisée a été retouchée avec un logiciel et des techniques de traitement d'image modernes pour revisiter la vue bien connue de Voyager tout en essayant de respecter les données originales et l'intention de ceux qui ont planifié les images", explique la Nasa dans un communiqué

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent