Le patron d'Amazon veut coloniser la Lune (et il est très sérieux)

Sciences
CONQUÊTE - Le patron d'Amazon a dévoilé ce vendredi lors d'une conférence à Los Angeles les projets qu’il mène par le biais de sa start-up Blue Origin. L’homme le plus riche du monde estime que la colonisation de la Lune sauvera la Terre en permettant de déplacer l'industrie lourde dans l'espace "dans les 100 prochaines années".

Coloniser la Lune se révèle l'un des plus grands fantasmes du terrien depuis le premier pas de l'homme sur la Lune par l'américain Neil Armstrong le 21 juillet 1969, dans le cadre de la mission Apollo 11. Et, ce fantasme, Jeff Bezos, fondateur et directeur général d'Amazon, toqué de colonisation spatiale, veut l'exaucer dans un geste aussi mégalo qu'altruiste. 


Lors d'une conférence sur le développement spatial qu'il a tenu à Los Angeles vendredi, organisée par la National Space Society, un groupe à but non lucratif prônant la construction de colonies humaines dans l'espace, l'homme le plus riche du monde a promis de mettre à profit sa start-up Blue Origin pour construire des habitats humains... à la surface de la Lune. 

Question de survie

"Nous devons retourner sur la Lune, et cette fois, c'est pour y rester", a-t-il martelé pendant la conférence, assurant que cette colonisation s'avère un passage nécessaire pour assurer la survie de l'homme. C'est aussi une manière d'envisager l'avenir - Bezos est convaincu que les générations futures ne pourront survivre sur Terre sans s'étendre dans d'autres parties du système solaire. 


"L'homme qui valait 100 milliards" rejoint en cela le dessein de Elon Musk, fondateur de SpaceX, qui veut développer des infrastructures pour déplacer des millions de personnes dans l'espace. Et ce déplacement serait possible via des fusées réutilisables se démocratisant au fil du temps en trajets aussi routiniers que les voyages en avion. 

Enjeu écologique majeur

Alors, est-ce que cette conquête de Lune est réellement vraisemblable ? Bezos en est convaincu : "il y a de la lumière 24h/24 et 7j/7 via les panneaux solaires, de l'eau sous la surface, et beaucoup de régolithe (de la poussière lunaire) pour la construction".

Se joue également un enjeu écologique pour la planète bleue. Selon lui, la population comme les entreprises ne pourront plus se développer en raison des contraintes environnementales et de fait, les installations spatiales, comme la colonisation de la Lune, permettraient d'y remédier.

Pas de doute, Jeff Bezos voit loin, il a d'ailleurs déjà proposé un partenariat entre Blue Origin et la NASA pour construire un atterrisseur et une capsule pouvant livrer tout le matériel nécessaire à l'établissement d'une colonie sur la Lune.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter