Mars : l'une des six roues du robot Curiosity montre des signes d'usure

Mars : l'une des six roues du robot Curiosity montre des signes d'usure
Sciences
DirectLCI
ESPACE - Les roues de Curiosity, sur Mars depuis 2012, commencent à se fissurer. Mais le rover de la Nasa devrait pouvoir finir sa mission sans encombre.

Habituellement, en cas de crevaison, il est relativement simple de changer sa roue : on se range sur le côté et on sort le cric, avant de se rendre chez le garagiste. Sauf que sur Mars, évidemment, il n’y a pas encore de garage ! Lors d’une vérification de routine, la Nasa a constaté que l’une des roues qui équipent le rover Curiosity comportait des signes d’usure.


L’anomalie, repérée le 19 mars dernier, touche plus spécifiquement la roue du milieu, située côté gauche. Deux des "grousers", ces rainures en forme de zigzag que l’on aperçoit à la surface des roues, se sont cassées. Chacune des roues du rover en possède dix-neuf au total. Elles lui permettent de se déplacer plus aisément sur le terrain rocheux et accidenté de Mars. 

"Les six roues gardent une durée de vie suffisante"

"Les six roues gardent une durée de vie suffisante pour que le rover puisse rejoindre toutes les destinations prévues dans sa mission", a assuré Jim Erickson, le responsable de ce programme d’exploration robotique. Les tests ont montré que la roue a atteint 60% de sa durée de vie lorsque trois bandes de roulement sont abimées", a précisé la Nasa.


Le robot d’exploration, qui arpente la planète rouge depuis août 2012, a déjà parcouru 16 kilomètres depuis son arrivée. Il lui reste encore au moins 6 km pour rejoindre le mont Sharp, et mener à bien sa mission d'analyse du sol martien. Celle-ci doit permettre à l'Agence spatiale américaine de mieux comprendre à quoi ressemblait le climat de la planète rouge.

En vidéo

Les nouvelles photos extraordinaires de Mars prises par Curiosity

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter