Ouragans : José et Maria vont-ils fusionner et "danser le Fujiwara" ?

Sciences
TEMPÊTE - De passage sur les Antilles ce lundi, l'ouragan Maria devrait remonter les États-Unis cette semaine. Il pourrait alors trouver sur sa route l'ouragan José et fusionner avec celui-ci, créant un phénomène météorologique rare connu sous le nom "d'effet Fujiwara". Explications.

Dix jours après le passage de l’un des plus gros ouragans de l’histoire, Irma, les Antilles françaises s'apprêtent à être frappées à nouveau par un ouragan. Ainsi, la Guadeloupe va être placée en "alerte rouge cyclonique" à 12h heure locale, par prévention avant l’arrivée de Maria. Sa voisine, La Martinique, est en alerte orange. De leur côté, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, détruites à 95% par Irma, sont placées en vigilance jaune.

Deux ouragans qui entrent en orbite

Après avoir survolé les Antilles ce lundi, l’ouragan Maria devrait remonter cette semaine le long de la côté Est des États-Unis et croiser le chemin de l’ouragan Jose. Mais alors, que se passe-t-il lorsque deux ouragans sont très proches ? Fusionnent-ils pour devenir un super-ouragan ? Pas vraiment… 

Selon le Washington Post, les deux ouragans pourraient "danser le Fujiwara" et interagir l’un avec l’autre. Nos confrères affirment que Jose et Maria pourraient être tellement proches dans les prochains jours qu’ils pourraient rentrer en orbite et tourner autour d’un point commun, le barycentre. C’est en cela que consiste "l’effet Fujiwara". Selon le Washington Post, cette danse du Fujiwara pourrait se produire entre le 23 et le 26 septembre.

Sur Twitter, plusieurs météorologistes semblent donner du crédit aux affirmations du Washington Post et sur la potentialité d’un effet Fujiwara.

Un phénomène assez rare

"Si l'effet Fujiwara n'est pas exceptionnel, la fusion de deux cyclones l'est un peu plus. C'est en effet le point ultime de ce mécanisme durant lequel les deux systèmes entrent en 'orbite' (...). Il faut noter que l'effet Fujiwara n'est pas exclusif des cyclones tropicaux, il se produit également à des latitudes plus hautes avec les dépressions extra-tropicales", explique Keraunos, l'observatoire français des tornades et des orages violents.

Cet été, par exemple, les ouragans Hilary et Irwin avaient  "dansé le Fujiwara" dans à l'Est de l’océan Pacifique, le long de l'Amérique centrale.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L’ouragan Maria frappe la Guadeloupe

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter