Mythes et réalités autour de la Lune : notre satellite rend-il le vin meilleur ?

Sciences

Toute L'info sur

La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

VIN LUNAIRE - Sa sphère ronde et brillante sera visible en entier ce samedi 18 mai. L'occasion de s'intéresser à l'utilisation du calendrier de la Lune dans la viticulture. Si des vignerons et certains consommateurs y croient, la pleine Lune a-t-elle réellement une influence sur le vin ? Eléments de réponse.

A l'occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l'Homme sur la Lune que nous fêterons le 21 juillet prochain, LCI vous propose une série d'articles sur les pouvoirs supposés ou réels de notre satellite. Après l'influence prêtée à la pleine lune sur la repousse capillaire et la naissance des bébés, intéressons-nous à l'influence, en tout cas supposé, de l'astre lunaire sur le goût du vin. 

A en croire les chantres de la biodynamie, les tribulations de l’astre lunaire auraient une influence sur les vignes… et même sur le goût du vin. Bigre ! Très en vogue depuis déjà quelques années, notamment en viticulture, cette méthode de culture met en avant le lien qui existe entre les êtres vivants et les rythmes cosmiques. Au Château Romanin, à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône), le vignoble est ainsi cultivé selon les principes de la biodynamie depuis 1988, date de sa fondation.

"C’est une philosophie, une démarche environnementale, dont l’objectif principal est la préservation du terroir", explique à LCI Franck Breau, le directeur du domaine. Puisque la plante grandit entre terre et ciel, les rythmes synodiques – comprendre, les phases croissante et décroissante de la Lune – sont pris en compte. "La Lune influence directement la circulation de la sève dans la plante, ajoute Théo Buravand, chef de culture et maître chai. C’est elle qui transporte les sels minéraux nécessaires à la photosynthèse et à la grappe afin de nourrir ses baies. "La biodynamie consiste à utiliser le calendrier lunaire, ainsi que d’autres facteurs, pour déterminer quand planter, tailler la vigne et mettre en bouteille", précise Franck Breau.

Lire aussi

La  biodynamie s’appuie sur les principes édictés en 1924 par le controversé philosophe autrichien Rudolf Steiner. C'est lui qui a suggéré que l'énergie des plantes n'était pas seulement affectée par les actions de l'homme, mais aussi par l'alignement de la Lune, des étoiles et des planètes. Selon lui, le processus agricole, dans son ensemble, devrait donc s'articuler autour du calendrier lunaire et des rythmes cosmiques. Dans les années 1960, Maria Thun, une paysanne allemande, reprend ses travaux et établit un calendrier annuel des plantes et des semis. Ce dernier est divisé en quatre catégories : les "jours fruits", les "jours fleurs", les "jours feuilles" et les "jours racines". "Pour le travail et l’élevage du vin, nous allons davantage nous servir de ces jours que des phases lunaires", souligne Frank Breau.  

D’après les observations de Maria Thun, au moment de la nouvelle lune, l’attraction lunaire attire l’eau vers la surface, ce qui provoquerait le gonflage et la germination des graines. A partir du premier quartier, l’attraction lunaire est faible mais la lumière est forte. La croissance du végétal y serait favorisée. A la pleine lune, la lumière diminue, les racines des plantes seraient favorisées : ce serait donc la période idéale pour planter. Au dernier quartier, la lumière et la force de gravitation de la Lune sont faibles. C'est donc une période de repos. De quoi améliorer les rendements ? En réalité, pas vraiment. En 2013, des travaux scientifiques sur différentes types de culture ont conclu que la biodynamie n’améliore ni les rendements ni la qualité des récoltes par rapport à l’agriculture biologique. 

Pour être honnête, nous n’avons jamais vu aucune différence au moment de la dégustation.- Théo Buravand, chef de culture et maître de chai à Château Romanin

Comme la plupart des vignerons français -ils seraient environ 300 selon le label Demeter- qui ont adopté les principes de la biodynamie, Château Romanin, qui compte quelque 58 hectares de vignes, a pris le parti d’avoir une approche pragmatique. "Nous ne sommes pas des jusqu'au-boutistes, reconnaît Franck Breau. Dans la vigne, il y a énormément de facteurs qui entrent en jeu : les températures, l’hydrométrie, le vent, la lumière. Une fois en cave, la pression atmosphérique joue également beaucoup". "De ce fait, reprend Théo Buravand, il est difficile d’évaluer précisément l’influence de la lune sur la vigne. "Pour être honnête, nous n’avons jamais vu aucune différence au moment de la dégustation. Mais il doit probablement se passer quelque chose", estime-t-il.

En vidéo

L'influence de la Lune sur les naissances : mythe ou réalité ?

Le vin a-t-il meilleur goût ?

En 2017, des chercheurs australiens s’est justement penché quant à lui sur cette question du goût. Ils ont publié leurs résultats dans le journal scientifique PLOS One. Pour cette expérience, ils ont réuni dix-neuf professionnels du vin de Nouvelle Zélande ainsi que 12 verres de pinot noir pour un "blind taste" sur différents jours du calendrier biodynamique. Les cobayes ont évalué chaque vin quatre fois, lors de deux "jours fruits" et "racines". Le goût, les arômes et la teneur en bouche ont alors permis d'établir un classement à points.

Les chercheurs ont conclu que les scores ne variaient pas ostensiblement selon le calendrier lunaire. Il n'y aurait donc pas de preuves pour soutenir la théorie que le positionnement de la Lune détermine le goût du vin selon le jour donné. Pourtant, à entendre les partisans de cette théorie, le vin aurait meilleur goût quand la Lune passe devant certaines constellations (Sagittaire, Bélier ou Lion, soit les "jours fruits"). En revanche, il aurait un goût beaucoup plus amer quand la lune passe devant les constellations de la Vierge, du Capricorne ou du Taureau (les " jours racines"). 

Bientôt des vignes sur la Lune ?

Ceux qui veulent synchroniser l'ouverture de leurs bouteilles avec la Lune peuvent quoi qu'il en soit se caler sur l'application dédiée "When Wine Tastes Best" (gratuite, Android et iOS). Ce calendrier biodynamique, spécialement conçu pour votre smartphone, promet de vous aider à sortir le meilleur de votre bouteille de vin. "When Wine Tastes Best" ("Quand le vin a meilleur goût") reprend notamment à son compte les idées de Maria Thun et son calendrier annuel pour les plantes et les semis.

En attendant, certains planchent déjà sur le développement de vignes capables de pousser sur la Lune. Vous prendrez bientôt un verre de vin lunaire. Peut-être...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter