Notre ancêtre Lucy est "probablement" morte en tombant d'un arbre

Sciences
SCIENCE - Lucy, la plus célèbre des australopithèques, est "probablement" morte en tombant d'un arbre, selon une étude scientifique publiée ce lundi dans la revue Nature.

Lucy aimait grimper dans les arbres... et c'est sans doute ce qu'il lui a coûté la vie. Découverte il y a maintenant plus de 40 ans, Lucy est encore loin d'avoir tous ses secrets aux paléontologues. Grâce à une analyse poussée de son fossile, des chercheurs viennent de comprendre comment le célèbre australopithèque serait mort. 



Dans une étude publiée ce lundi 29 août dans la revue Nature, John Kappelman de l'université américaine d'Austin et ses collègues affirment que la mort de Lucy a pu être causée par une chute depuis un arbre. Cette cousine de l'Homo Sapiens vieille de 3,2 millions d'années et vivant en Ethiopie a, depuis sa découverte en 1974, été l'objet d'un débat.

Une chute de plus de 12 mètres

Baptisée Lucy en écho à la chanson des Beatles "Lucy in the sky with diamonds" que les archéologues écoutaient au moment de la trouvaille, elle sera rattachée quatre ans après sa découverte à l'espèce des Australopithecus afarensis, une des premières espèces bipèdes. Son squelette (dont 40% des os ont pu être exhumés) est aujourd'hui le plus complet jamais découvert. 

Les australopithèques vivaient-ils encore en partie dans les arbres ? "Notre hypothèse, c'est que Lucy a étendu le bras pour essayer d'amortir sa chute", déclare à l'AFP l'anthropologue John Kappelman, de l'Université du Texas à Austin, qui a analysé de près différentes fractures relevées sur le fossile. Le scientifique a calculé qu'elle avait "probablement" chuté de plus de 12 mètres. "La mort est survenue rapidement", assure-t-il.

En vidéo

MORT DE LUCY

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter