Prix Nobel de chimie : "Le Nobel, c'est difficile d'avoir au-dessus", réagit le Français Jean-Pierre Sauvage

DirectLCI
CHIMIE - Le prix Nobel de Chimie a été attribué, mercredi 5 septembre, au Français Jean-Pierre Sauvage, au Britannique J. Fraser Stoddart et au Néerlandais Bernard Feringa. Jean-Pierre Sauvage a confié sa joie aux caméras de TF1.

Ils ont été récompensés pour leurs travaux sur les machines moléculaires. Le prix Nobel de chimie a été attribué conjointement mercredi au chercheur français Jean-Pierre Sauvage de l'université de Strasbourg, à l'Ecossais J. Fraser Stoddart de l'université américaine d'Evanston, et au Néerlandais Bernard Feringa de l'université de Groningue, pour avoir créé des molécules dont le mouvement peut être contrôlé, annonce l'Académie royale des sciences de Suède.


"Le Nobel, c'est difficile d'avoir au-dessus !", a aussitôt réagi Jean-Pierre Sauvage devant les caméras de TF1. "C'est une grande surprise, mais je commence à réaliser", a-t-il poursuivi. 

"Les machines moléculaires seront très probablement utilisées dans le développement d'objets comme les nouveaux matériaux, les capteurs et les sytèmes de stockage d'énergie", a expliqué le jury Nobel.

Une dotation d'environ 832.000 euros

"Ils ont développé des molécules aux mouvements contrôlables qui peuvent accomplir une tâche lorsqu'on y ajoute de

l'énergie", précise l'Académie. Le prix est accompagné d'une dotation de 8 millions de couronnes suédoises (environ 832.000 euros).


Il était allé l'an dernier à Aziz Sancar (Turquie/Etats-Unis), Paul Modrich (Etats-Unis) et Tomas Lindahl (Suède) pour leurs travaux sur la réparation de l'ADN. La chimie est le dernier des Nobel en sciences naturelles à être décerné cette année.


Celui de médecine a récompensé lundi le Japonais Yoshinori Ohsumi, qui a éclairé un aspect de la régénération cellulaire, l'autophagie, tandis que celui de physique mardi est allé à trois Britanniques, David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz, pour leurs travaux théoriques sur les états "exotiques" de la matière dans des univers bi- ou unidimensionnels.


Suivront la paix vendredi, seul prix Nobel remis à Oslo, le prix d'économie lundi et la littérature le 13 octobre. 

VIDEO. Nobel de Chimie : "L'université de Strasbourg a joué un rôle prépondérant", affirme Sauvage

En vidéo

Nobel de Chimie : "L'université de Strasbourg a joué un rôle prépondérant", affirme Sauvage

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter