Quand la Nasa imaginait un kit de maquillage pour les femmes astronautes

Sciences
ESPACE - A la fin des années 1970, les ingénieurs de la Nasa, s'interrogeant sur les besoins spécifiques de la gente féminine lors d'une mission dans l'espace, ont conçu ce kit de maquillage. Finalement, il n'a jamais vu le jour.

Les ingénieurs de la Nasa pensaient certainement bien faire en concevant ce kit de maquillage destiné aux futures voyageuses de l’espace. Si l’anecdote peut prêter à sourire, même si cela peut aujourd’hui nous paraître un poil sexiste, elle est néanmoins révélatrice d’une chose : à la fin des années 1970, dans une société à la "Mad Men", envoyer une femme dans l’espace était quelque chose de totalement inédit. Au lendemain de la journée internationale du rouge à lèvres, qui se déroulait le 29 juillet, nous avons choisi de vous raconter une petite anecdote sur la manière dont la Nasa considérait les femmes à cette époque.


Nous sommes en 1978 et Sally Ride (en photo ci-dessous) s’apprête à effectuer son premier vol spatial. Pour la première fois, une américaine va s’envoler dans les étoiles. Depuis les années 1960, une trousse de toilette, comportant du savon, du dentifrice, une brosse à dents, une lotion après-rasage, un déodorant et d’autres produits, est intégrée à l’équipement des astronautes. Mais les responsables de la Nasa ont alors "brainstormé" sur la manière dont l'agence pourrait répondre aux attentes d'une femme astronaute.

Alors, de quoi les femmes dans l’espace auraient-elles besoin ? Des combinaisons à leur taille ? Selon les équipes de la Nasa, elles avaient surtout besoin de maquillage ! Jugeant qu’une femme aurait fatalement besoin de "se faire belle" à des centaines de kilomètres au-dessus du plancher des vaches, ils ont donc conçu ce kit de maquillage, comprenant notamment un eye-liner, un mascara, un fard à paupière, un rouge à lèvres et une solution démaquillante pour les yeux.

"Les ingénieurs de la Nasa, dans leur infinie sagesse, ont décidé que les femmes astronautes voudraient être maquillées - ils ont donc conçu un kit de maquillage. Vous pouvez imaginer les discussions entre les ingénieurs, à prédominance masculine, sur ce qui devrait figurer dans un kit de maquillage", ironisait alors Sally Ride. Finalement, celui-ci n’a jamais vu le jour. Pour la petite histoire : en 1978, les ingénieurs lui avaient même demandé si cent tampons hygiéniques lui suffiraient pour une mission d'une semaine, rapporte le site Space.com. "Cela ne doit pas être le bon chiffre", leur rétorqua-t-elle amusée. 


Aujourd'hui, certaines femmes astronautes demandent parfois à ce que certains produits de beauté soient ajoutés à leur équipement, mais cela reste malgré tout assez rare. Et surtout, c'est à l'intéressée d'en faire la demande, indique le site Rhea Seddon. La Nasa n'est pas la seule agence spatiale où des femmes astronautes ont été victimes de préjugés sexistes. Roscomos, l'agence spatiale russe, l'a peut-être même surpassée.

En 2015, une équipe de six femmes scientifiques russes a participé à une expérience de huit jours au cours de laquelle elles ont été enfermées dans un simulacre de vaisseau spatial, dans le but de simuler un voyage dans l'espace. A l’issue de l’expérience, les membres de l’équipage ont été interrogées sur la manière dont elles avaient survécu huit jours sans les hommes et le maquillage. Anna Kussmaul, l’une de ses membres, a répondu non sans un certain sarcasme : "Je ne sais pas comment nous avons pu survivre sans shampoing. Même dans une telle situation, notre priorité est de rester belles." 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter