VIDEO - Rosetta s'est écrasée avec succès sur la comète Tchouri : revivez ses derniers instants

VIDEO -  Rosetta s'est écrasée avec succès sur la comète Tchouri : revivez ses derniers instants

ESPACE - Aux alentours de 12h40 (heure de l'espace !) ce vendredi 30 septembre, Rosetta s'est volontairement crashée sur la comète Tchouri, signant la fin d’une odyssée spatiale de plus de douze ans. Au cours de sa chute, la sonde spatiale a mobilisé ses dernières forces pour recueillir un maximum de données et d'images. Il faudra maintenant des années pour les étudier.

C’est maintenant le temps des adieux. La sonde européenne Rosetta s'est volontairement écrasée sur la comète  67P/Tchourioumov-Guérassimenko (Tchouri), ce vendredi 30 septembre,  à quelque 710 millions de kilomètres de la Terre : "Perte de signal ! Nous confirmons la fin des opération de Rosetta", a confirmé l'Agence spatiale européenne sur Twitter. Son signal s'est éteint à 13h19, comme prévu. 

Popur mener à bien ce crash, la sonde Rosetta était pilotée à distance depuis le Centre européen d’opérations spatiales (ESOC), à Darmstadt en Allemagne. Cette nuit vers 22h50, alors qu'elle se trouvait encore  à 19 kilomètres de sa cible, la sonde a allumé ses propulseurs pour se placer dans la bonne trajectoire et entamer sa chute en direction de la tête de la comète en forme de canard de bain, pendant 14 heures, à la vitesse de 2km/h.

Afin de célébrer cet événement, le Centre nationale d'études spatiales français (CNES), qui participe à la mission de l'ESA, a diffusé toute la matinée une conférence de presse sur Dailymotion et YouTube. Les images de la descente mortelle arrivaient sur Terre avec 40 minutes de décalage.  C'est la raison pour laquelle la confirmation de l'impact n'a eu lieu qu'aux alentours de 13h20 sur Terre : soit 12h40 en heure de l'espace.

VIDEO - Revivez les derniers instants de la sonde Rosetta

Avant de s'écraser, Rosetta a utilisé ses dernières sources d'énergie pour accumuler le plus de données scientifiques et d'images possibles. Elle s'est posée comme prévu sur une zone qui comporte des puits, d'où s'échappent parfois des jets de gaz et de poussières : "Nous espérons voir sur les flancs de ces puits des structures qui pourraient remonter à la période pendant laquelle la comète s'est formée", a déclaré à l'AFP Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique en charge de Philae.

La quantité de données recueillies est phénoménale

L'objectif de la mission Rosetta est en effet de mieux comprendre l'évolution du système solaire depuis sa naissance. Cette mission va potentiellement révolutionner notre connaissance des comètes et de la formation du système solaire. La quantité de données recueillies est phénoménale. Il faudra des années pour les étudier, estime l'ESA. Alors, on peut tous dire un grand merci au vaillant petit robot Philae et à sa sonde Rosetta.

Lire aussi

    VIDEO - Mission Rosetta, dernier acte : et après ?

    En vidéo

    Mission Rosetta, dernier acte : et après ?

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

    Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

    VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

    EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

    Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.