Selon la Nasa, voyager vers Mars pourrait provoquer des cancers

Selon la Nasa, voyager vers Mars pourrait provoquer des cancers

Sciences
RADIATIONS – Dans l’espace, les astronautes sont exposés à des rayonnements ionisants lourds. Lesquels pourraient favoriser l’apparition de tumeurs. Explications.

A mesure que la recherche scientifique progresse, les astronautes sont envoyés de plus en plus loin dans l’espace. Ce qui n’est pas sans risques pour leur santé. L’exposition à des rayonnements ionisants est notamment une menace à prendre très au sérieux, avertissent des chercheurs de l’université de Georgetown. "Avec la technologie de blindage actuelle, il est difficile de protéger les astronautes contre les effets néfastes des rayonnements ionisants lourds. Bien qu'il existe peut-être un moyen d'utiliser des médicaments pour contrer ces effets, aucun agent de ce type n'a encore été mis au point", pointe Kamal Datta, qui chapeaute l’étude. 


Pour y voir plus clair, le Space Radiation Laboratory de la Nasa a mesuré l’impact de telles radiations sur le tractus gastro-intestinal (plus communément appelé tube digestif) de souris. Et les résultats sont formels. Comme le relate l'étude relayée par le site Cnet, "les rayons ionisants lourds ont entraîné toute une série de changements sur les cellules, avec une diminution de la migration et une augmentation de la prolifération cellulaire et des dommages continus à l'ADN qui ont persisté même un an après l'exposition". Des altérations dans l’intestin grêle qui pourraient causer le développement de tumeurs.

En définitive, il faudra étudier encore plus profondément l’impact de ces radiations avant d’envoyer des astronautes aux confins de la galaxie. "Il est important de comprendre ces effets à l'avance afin que nous puissions faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos futurs voyageurs de l'espace", abonde Kamal Datta.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter