Quels sont les effets de l'espace sur le corps humain ?

Sciences

Toute L'info sur

Thomas Pesquet dans l'espace

SANTÉ - Au sein de la Station spatiale internationale, Thomas Pesquet va se prêter à diverses expériences scientifiques, visant notamment à étudier les effets de l'apesanteur sur le corps humain. Car les conséquences physiques sont nombreuses...

Thomas Pesquet, le dixième Français à se rendre dans l'espace, a rejoint sans encombre la Spation spatiale internationale (ISS) dans la nuit de samedi à dimanche après un voyage de 48 heures. 

En vidéo

L'arrivée de Thomas Pesquet à l'ISS en images

Le Français de 38 ans va rester pendant six mois à 400 kilomètres d'altitude et mener diverses expériences, qui pour l'essentiel porteront sur les effets de l'apesanteur - et plus précisément de la micropesanteur - sur le corps humain.

En effet, un séjour dans l'espace est éprouvant pour le corps humain, comme le rapporte Le Parisien ce dimanche. Malgré les exercices physiques quotidiens, Thomas Pesquet va perdre de la masse musculaire, comme l'explique au journal Sébastien Barde, responsable et chef de projet au Centre d'aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales (Cadmos) : 

Par les exercices que nous lui demanderons de faire, il étudiera la déperdition musculaire dans les jambes et les mollets, qui est très importante dans l'espace. Malgré tout l'exercice quotidien qu'il effectuera, il perdra de 20 à 30 % de sa masse musculaire en six mois.-

Lire aussi

    Extension de la colonne vertébrale, modification du regard ...

    L'influence de la micropesanteur sur le corps humain ne s'arrête cependant pas là et affecte tout le corps humain. 

    Parmi les divers effets : la colonne vertébrale s'allonge, le ventricule gauche du coeur se rétracte, l'angle du regard se modifie, l'oreille interne se déséquilibre, les os perdent du calcium ou encore le visage enfle - l'absence de pesanteur faisant remonter les fluides dans le haut du corps. 

    Ainsi, les troubles de la mémoire, de la vision ou du sens de l'orientation, les nausées, les somnolences, ou encore la maladie des caissons sont le lot des astronautes de l'ISS, énumère L'Express. Des effets importants néanmoins réversibles une fois de retour sur Terre.

    Des effets à long terme ?

    Par ailleurs, dans l'espace, les astronautes sont soumis aux radiations des rayons cosmiques qui, selon la NASA, pourraient augmenter les risques de contracter des cancers et des maladies dégénératives. 

    Enfin, plus le séjour dans l'espace est long et plus les conséquences sont importantes, selon l'agence spatiale américaine qui en étudie les effets à long terme dans l'optique des voyages sur Mars. La NASA conduit notamment une "Twins Study" entre l'astronaute Scott Kelly, qui est resté un an dans l'espace, et son frère jumeau resté sur Terre.

    Les expériences sur Thomas Pesquet visent également à étudier et comprendre les effets de l'espace au plus près, jusqu'aux cellules du corps humain.

    En vidéo

    Espace : le corps de Thomas Pesquet mis à rude épreuve

    Lire aussi

      Lire aussi

        Lire aussi

          Sur le même sujet

          Et aussi

          Lire et commenter