VIDÉO - Australie : les coraux ont encore blanchi, la Grande Barrière plus que jamais en danger

Sciences
DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Des scientifiques ont annoncé vendredi que les récifs de la Grande Barrière de corail en Australie ont connu un épisode de blanchissement sans précédent pour la deuxième année consécutive.

C'est inquiétant. Pour la deuxième année consécutive, les scientifiques observent un blanchiment de la Grande Barrière de corail en Australie.  L'année dernière déjà, l'écosystème, qui s'étend sur 2.300 km, avait subi le plus grave épisode de blanchissement jamais enregistré en raison du réchauffement des températures de l'océan en mars et avril. 


Neal Cantin, de l'l'Institut australien des sciences marines, rapporte que ce phénomène qui s'est produit en 2016 et 2017 signifie que les coraux n'ont pas suffisamment de temps pour récupérer pleinement. David Karoly, expert des questions climatiques à l'université de Melbourne, avait quant à lui déjà expliqué à nos confrères du Monde qu'en mars 2016, 93 % des coraux du récif avaient blanchi et 22 % étaient morts. 

C'est la première fois que nous assistons à un blanchissement de la Grande Barrière de corail sur deux ans David Wachenfeld, directeur du parc

Le blanchissement des coraux est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau. Selon les scientifiques,  les récifs peuvent  donc s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste. 


La Grande Barrière, joyaux de la nature, inscrite au patrimoine de l'Humanité depuis 1981, est en danger, menacée par le réchauffement climatique, les ruissellements agricoles, le développement économique et la prolifération des acanthasters, étoiles de mer qui détruisent les coraux.

En vidéo

Comment expliquer le blanchissement du corail ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter