VIDÉO - D'importantes traces de pollution retrouvées dans les abysses du Pacifique

DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Des traces d'un polluant cancérigène ont été retrouvées, par une équipe de chercheurs britanniques, sur des petits crustacés dans le fin fond de la fosse des Mariannes, située à plus de 10 kilomètres de profondeur.

On les croyait intouchables et pourtant les grands fonds marins n’ont pas échappé à la main de l’homme. Une étude publiée lundi dans la revue Nature Ecology & Evolution montre que des traces de PCB (polychlorobiphényle), un polluant cancérogène, ont été retrouvées sur un petit crustacé à plus de dix kilomètres de profondeur. 


L’équipe de chercheurs britanniques qui est arrivée à ces conclusions, a effectué des prélèvements grâce à un robot, capable d’atteindre de telles profondeurs. La zone se situe dans la fosse des Mariannes, dans le nord-ouest du Pacifique.

Les résultats sont plus qu’alarmants. D’après les scientifiques, le niveau de contamination au PCB relevé sur ces puces de mers est "50 fois plus élevé que sur des crabes vivant dans le Liao, l’un des fleuves les plus pollués de Chine". 


L’équipe à l’origine de l’étude prévoit de s’intéresser aux conséquences d’une telle découverte sur l’environnement. Le PCB s’attaque notamment au système de reproduction, or à de telles profondeurs, l’écosystème est beaucoup fragile. Ils devraient s’intéresser également à une autre question : quels autres polluants ont pu atteindre les abysses sous-marins ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter