VIDÉO - Italie : reliées par la tête, deux siamoises séparées avec succès

VIDÉO - Italie : reliées par la tête, deux siamoises séparées avec succès
Sciences

SANTÉ - L'opération des cas de "craniopagie totale postérieur", lorsque deux siamois sont reliés par l'arrière du crâne, est extrêmement délicate. Cette réussite est une première mondiale.

Deux ans de préparation, 30 médecins, et plus de 50 heures de chirurgie au total. C'est ce qu'a demandé une opération exceptionnelle en Italie, celle de séparer Ervina et Previna, deux sœurs reliées par l'arrière de leur crâne à la naissance. La "craniopagie totale postérieur", nom donné à la pathologie, est rarissime puisque qu’elle ne touche qu’une naissance sur 2,5 millions. 

Opérer est très délicat. En effet, les siamoises partageaient leur sinus transversal, ainsi que d’autres structures vasculaires qui permettent au sang du cerveau de drainer. Il fallait donc s’assurer que le système d’approvisionnement en sang de chacune des deux jumelles pouvait être séparé en toute sécurité. Sans quoi, la séparation n’aurait pas pu être possible. 

Intervention réussie : une première dans le monde

C’est "probablement l’unique [cas] au monde d’intervention réussie sur un couple de craniopagie totale postérieur", annonce l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù dans un communiqué. En 20 ans, deux opérations réussies de siamois reliés par la tête ont été enregistrées en Europe, dans les deux cas à Londres. Mais ils étaient attachés par le côté de la tête et non l’arrière.

Originaires de Centrafrique, les jumelles de 2 ans et leur mère sont arrivées en Italie en septembre 2018 dans le cadre des activités humanitaires internationales de l’établissement. Elles ne présentent aucune séquelle et ont pu fêter leur anniversaire en pleine santé, le 29 juin dernier. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent