EXPLORE - A la rencontre de l'astéroïde Ryugu

Sciences
ESPACE - La sonde japonaise Hayabusa-2 a largué trois robots à la surface de Ryugu, entre le 22 septembre et le 3 octobre. Une première dans l'histoire spatiale. Leur mission : rassembler le plus d'informations sur ce gros caillou, situé à quelque 350 millions de kilomètres de la Terre.

Il faut le voir pour y croire : trois petits robots, de la dimension d’une grosse boîte à chaussures, ont été largués sur Ryugu par la sonde japonaise Hayabusa-2. Une première dans l’histoire spatiale : ce sont en effet les premiers à se poser et à se déplacer à la surface d’un astéroïde. 


Mascot (Mobile Asteroid Surface Scout), le petit robot spatial franco-allemand, a atterri à son tour sans encombre, mercredi 3 octobre, à la surface de cet astre, situé à environ 350 millions de kilomètres de la Terre. Sa durée de vie, après un voyage de 4 ans, était d’une quinzaine d’heures. Équipé de quatre instruments, dont un spectromètre, il devait rassembler le plus d’informations sur Ryugu pendant ce laps de temps. 

Auparavant, le 22 septembre dernier, quelques heures après leur atterrissage, deux mini-rovers japonais, nommés Minerva II-1, envoyaient les premières photos  prises à  la surface de l’astéroïde. Des images floues et mal cadrées, mais spectaculaires. En provenance de l’autre côté de notre système solaire...


L’objectif principal de la mission consiste à rapporter sur Terre, fin 2020, quelques minuscules prélèvements de l’astéroïde. Leur analyse éclairera les astronomes sur la composition du système solaire primitif, dont ce type de corps est un parfait représentant.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter