Pour fêter ses 28 ans, Hubble envoie des clichés à couper le souffle

Sciences
ESPACE – Le télescope Hubble prend une ride de plus. Pour l’occasion, la Nasa a partagé des clichés aussi rares que spectaculaires de la nébuleuse du lagon. Nul doute que les amateurs de l’espace auront des étoiles plein les yeux.

24 avril 1990 - 24 avril 2018. Voilà 28 ans, jour pour jour, que le télescope spatial Hubble prenait la direction de l'espace à bord de la navette américaine Discovery. Depuis toutes ces années, il livre à la Terre des images inédites du spectacle céleste qui se produit au-dessus de nos têtes, son principal objectif étant de déterminer l'âge et de la taille de l'Univers. Cette prouesse est le fruit d’une étroite collaboration entre la Nasa et l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

La nébuleuse du Lagon, son dernier succès

Et pour marquer le coup, chaque année, l’agence américaine partage des clichés à couper le souffle. Les derniers en date - rendus publique ce 19 avril - illustrent la nébuleuse du Lagon, située à 4000 années-lumière, autrement dit à plusieurs dizaines de milliards de kilomètres au-dessus de nos têtes ! 


"Au centre de la photo (ci-dessous), une jeune étoile monstre, 200.000 fois plus brillante que notre Soleil, projette de puissants rayons ultraviolets et des vents stellaires semblables à des ouragans, créant un paysage fantastique de crêtes, de cavités et de montagnes de gaz et de poussière", détaille la Nasa sur son site. Une œuvre d’art, n'ayons pas peur de la dire.

La relève assurée en 2020

Mais le télescope Hubble se fait vieux. L'engin de 11 tonnes, ne parvenant pas à fournir de meilleures images que celles des grands télescopes terrestres, a dû subir cinq opérations d'entretien entre 1993 et 2009. Ses missions devraient durer jusqu'en 2021, le temps pour la Nasa de préparer l'arrivée d'un nouveau-né : le télescope James Webb. Ce dernier promet d'être 100 fois plus performant. Le lancement initialement prévu pour le printemps 2019 est finalement reporté au mois de mai 2020. Il sera propulsé par Ariane 5 depuis sa rampe de lancement, en Guyane. Sa puissance sera mise à profit, entres autres, pour étudier la planète Mars. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter