EXPLORE - L'éclipse totale de Lune ou de Soleil, un spectacle grandiose et rare

Sciences
GRANDIOSE - Alors qu'une éclipse totale de Lune a eu lieu dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 janvier, LCI vous explique à quoi correspond ce phénomène cosmique d'une rare beauté.

Eclipse, quand un astre en cache un autre. Une éclipse, solaire ou lunaire, est un spectacle cosmique qui se produit lorsque la Lune, la Terre et le Soleil s’alignent dans le même axe et que notre planète et son satellite naturel projettent leurs ombres sur l’une et l’autre. Jusqu'ici, tout est clair. On parle d’éclipse solaire lorsque la Lune vient masquer le Soleil et d’éclipse lunaire quand la Lune passe dans l’ombre de la Terre. Les éclipses de Lune, moins spectaculaires que les éclipses de Soleil, durent généralement plus longtemps car l’ombre de la Terre, dans laquelle pénètre le satellite naturel de la Terre, est beaucoup plus large.


De manière générale, trois types d'éclipses peuvent être observées : pénombrales, partielles ou totales. Dans le premier cas, la Lune ne rentre pas dans l’ombre de la Terre mais dans sa pénombre. La surface lunaire s’assombrit alors légèrement, mais ce phénomène est à peine visible. Dans le deuxième, la Lune est partiellement masquée par l’ombre de la Terre et le disque lunaire plonge en partie dans l’obscurité. Dans le troisième, celui d’une éclipse totale, la Lune rentre totalement dans le cône d’ombre de la Terre et sa surface visible s’assombrit.

Lors d'une éclipse totale, le satellite naturel de la Terre prend souvent une teinte orangée, voire rougeâtre, qu’on appelle communément "Lune de sang". Cette coloration est propre aux éclipses lunaires totales. Elle est due à la lumière émise par le Soleil qui traverse notre atmosphère de chaque côté de la Terre. Agissant comme un filtre, l'atmosphère terrestre capte alors les rayons solaires puis les renvoie en direction de la surface de la Lune.


La pollution, ainsi que les cendres et la fumée rejetées par les incendies ou les éruptions volcaniques, forment pour leur part des particules et des poussières qui ont aussi pour effet d’intensifier les teintes orange et rouge. Comme l'air a plutôt tendance à diffuser le bleu (raison pour laquelle le ciel est bleu) et à laisser passer le rouge, seule une lumière très orangée parvient jusqu'à notre satellite. 

La prochaine éclipse totale de Lune visible en France aura lieu en 2029

Sachant que notre satellite naturel complète son orbite autour de la Terre en 29,5 jours et qu’il s’aligne forcément au cours de son périple avec la Terre et le Soleil, comment se fait-il que nous ne comptions que deux à cinq éclipses par an, et non deux par mois ? Cela s’explique par l’inclinaison de l’orbite lunaire, qui est précisément de 5,1°. Résultat : l’ombre de la Lune se projette bien tous les mois, mais le plus souvent au-dessus ou en-dessous de notre planète (et donc sans intérêt astronomique). 


D'où la grande rareté des éclipses, qui sont d'ailleurs plus ou moins visibles -voire parfois invisibles- selon les endroits du globe. L'éclipse totale qui a eu lieu dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 janvier représentait ainsi la dernière chance d'observer ce spectacle dans l'Hexagone avant 2029.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter