EXPLORE - Simple naine ou 9e planète du Système solaire ? Découvrez le vrai visage (en couleurs) de Pluton

Sciences

Toute L'info sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

#EPISODE57 - Nous consacrons cette semaine notre format Explore à Pluton. Cet astre glacé, déchu de son statut de planète en 2006, revient régulièrement dans le débat. La sonde américaine New Horizons lui a tiré le portrait lors de son survol en 2015, avant que la Nasa n'y apporte quelques retouches, notamment la couleur.

Cette image en couleurs de Pluton, publiée par la Nasa pour la première fois en 2018 et repartagée comme "Photo du jour" ce 10 septembre, reste à ce jour la plus réaliste. C’est ainsi que l’astre glacé, déchu en 2006 de son titre de neuvième planète du Système solaire, nous apparaîtrait si nous étions à bord d’un vaisseau spatial. Pour obtenir ce cliché en très haute résolution, l'agence spatiale américaine a assemblé une série d'images capturées par la sonde New Horizons lors de son survol de la planète naine en juillet 2015, à une distance de 170.000 kilomètres.

Régulièrement, le nom de Pluton refait surface. Même si l'astre n'est donc plus considéré comme une planète depuis maintenant treize ans, la question de son statut continue de faire débat. Le 23 août dernier, le directeur de la Nasa, Jim Bridenstine, a ainsi affirmé qu'elle n'aurait pas dû être déclassée au rang de naine. 

Lire aussi

Le choix de déconsidérer Pluton n’a jamais fait l’unanimité au sein de la communauté scientifique. En cause : la définition établie par l'Union astronomique internationale (UAI). Actuellement, trois conditions sont nécessaires pour qu'un astre puisse répondre au titre de planète : il doit tourner autour du soleil, être rond et avoir nettoyé le voisinage de son orbite. 

Si Pluton répond parfaitement aux deux premiers critères, ce n'est pas le cas du troisième.  Pluton orbite en effet dans la ceinture de Kuiper, une région remplie d'astéroïdes et de débris. Ce qui l'élimine d'office de la liste des planètes, aux yeux de l'UAI. Selon cette dernière, une planète ne peut pas avoir voir des corps de taille comparable à la sienne dans ses alentours, hormis ses satellites.

La plaine Spoutnik, que l'on aperçoit en blanc au centre de l'image, n’est pas un désert. C’est même exactement le contraire. Pas de sable ici ni de chaleur accablante. La température à la surface de Pluton, essentiellement constituée de glace d’azote, est de -235 degrés Celsius. 

Rappelons que la sonde spatiale New Horizons, partie de la Terre en 2006, a été la première à explorer le système plutonien. Après avoir survolé l'astéroïde Ultima Thulé en début d'année, l'engin poursuit désormais son exploration du Système solaire. La fin de sa mission est prévue pour 2025.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter