EXPLORE - La Nébuleuse du Crabe, la rémanence d'une supernova qui passionne toujours autant

Sciences
ESPACE - Il y a près de mille ans, nos ancêtres l'ont soudainement vue briller dans le ciel. La Nébuleuse du Crabe, qui intéresse toujours les scientifiques, est une étoile à neutrons dont la Nasa a rassemblé des images époustouflantes.

Elle ressemble à un récif de corail mais elle porte le nom d'un crustacé. La Nébuleuse du Crabe est le vestige d'une supernova (une étoile massive ayant explosé) vers lesquels Chandra, Hubble, Spitzer et autres télescopes pointent allègrement leurs objectifs. Elle est située dans la Constellation du Taureau, à environ 6500 années-lumière de la Terre et nos ancêtres l'ont vue exploser en 1054 de notre ère, comme en témoignent des écrits d'un astronome chinois de l'époque.  

Visible à l’œil nu à ce moment-là, elle était aussi étincelante que Vénus. Au milieu du XVIIIe siècle, l'astronome français Charles Messier l'a placée en première position du catalogue portant son nom et recensant des objets célestes. Cette rémanence de supernova porte ainsi également le nom de Messier 1 ou M1.


La nébuleuse suscite toujours aujourd'hui l'intérêt des scientifiques. Elle abrite en son centre une étoile à neutrons à rotation rapide (ou pulsar), qui émet 30 impulsions de rayonnement pas seconde. Le télescope spatial à rayons X Chandra -dont on fêtera les 20 ans d'observation en 2019- l'observe régulièrement depuis sa mise en service. La Nasa a publié en 2017 une reconstitution de la Nébuleuse du Crabe à partir des images prises par cinq télescopes. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter