VIDÉO - "Il va bien" : le sourire de la compagne de Thomas Pesquet après l'atterrissage de l'astronaute

ÉMUE - La compagne de Thomas Pesquet, qui a été en contact avec l’astronaute tous les jours, a été la première à lui parler par téléphone après son arrivée sur Terre. Quelques minutes plus tard, elle s'est confiée aux journalistes depuis le Centre européen des astronautes à Cologne.

Elle est restée dans l’ombre pendant que son compagnon était sur orbite. Et c’est sans doute l'une des premières fois que la compagne de Thomas Pesquet entre dans la lumière. Pour l’occasion, Anne Mottet est un peu fébrile, mais affiche un grand sourire : quelques minutes auparavant, son mari astronaute est bien arrivé sur Terre, après six mois passés dans l’espace. Et même si elle l’a eu au téléphone tous les jours, l’émotion est palpable chez la jeune femme.


"C'était assez émouvant, la connexion n'était pas terrible, mais il va bien", raconte-t-elle. Ce qu'ils se sont dit, en ce moment si important ? "Beaucoup de fois 'tu m'entends ?', 'je ne t'entends pas'", raconte-t-elle en souriant aux journalistes présents à Cologne (Allemagne), au centre des spationautes européens. "Je trouvais qu'il avait une voix bizarre, mais il m'a dit que c'était parce qu'il avait du monde autour de lui."


Après six mois de relations téléphoniques, Anne Mottet se prépare donc à revoir Thomas Pesquet. "Il aura certainement changé physiquement", dit-elle. "On a été prévenus que les muscles, la masse osseuse, ça peut changer. Pour le reste, on s’est parlé tous les jours... Il n’a pas dû changer tant que ça depuis ce matin !"

En vidéo

Ce que Macron et Pesquet se sont dit après l'atterrissage de l'astronaute

"J’y suis préparée"

Anne Mottet a cependant noté une évolution chez son compagnon au cours de sa mission. "Je l’ai vu changer, il a pris beaucoup de recul, c’est impressionnant cet effet dont on nous parle tout le temps, l’'overview effect', ce recul sur sa vision de la Terre, des évènements qui nous affectent tous les jours nous ici. Il en parlait souvent dans les posts des photos qu’il publiait. C’est quelque chose que j’ai vu grandir au cours de sa mission", dit-elle.

Elle assure égalament avoir été heureusement surprise de l’engouement autour de son compagnon, qui a diffusé très largement des images de son périple sur les réseaux sociaux. "Qu’il communique, il a toujours été comme ça, mais qu’autant de gens s’intéressent à la mission, on a été surpris, ça remplit de fierté de voir que le travail qu’il fait intéresse les gens !" 


Et Anne Mottet sait que désormais, elle va devoir le partager. "J’espère pas tout le temps !", rigole-t-elle. "Mais ça aussi, on est entraîné, cela a commencé il y a déjà quelques années, avec ses entraînements", dit-elle. "Mais on a m’a bien prévenue que la mission était ce qu’il y avait de plus facile, et que ce sont les six mois suivants qui sont les plus durs. J’y suis préparée !" Positive, toujours !

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter