Ils vous promettent de connaître vos origines : les tests ADN vendus par les sociétés privées sont-ils fiables ?

Ils vous promettent de connaître vos origines : les tests ADN vendus par les sociétés privées sont-ils fiables ?

ENQUÊTE - Pour en savoir davantage sur leurs origines, de plus en plus de personnes ont recours aux tests ADN réalisés par des sociétés privées. Ces tests sont-ils fiables ? Notre journaliste en a réalisé plusieurs.

Dans les publicités, de plus en plus nombreuses, les tests génétiques vous promettent de lever le voile sur vos origines, de vous apprendre qui vous êtes. Le tout pour une soixantaine d'euros seulement. Même si ces types d’analyses d’ADN sont interdits dans l'Hexagone, un million de Français ont déjà sauté le pas en les faisant réaliser à l’étranger. Un simple prélèvement de salive envoyé par voie postale suffit.

Problème : selon les sociétés, les résultats peuvent être différents. Une journaliste de TF1 a par exemple envoyé sa salive à plusieurs laboratoires. Résultat : l'un a trouvé 12% d’origine italienne, contre 3% pour un autre. Des écarts qui ne surprennent pas le généticien Jean-François Deleuze, Directeur du centre national de recherche en génétique humaine (CNRGH). "Une séquence d’un génome complet, c’est-à-dire la détermination des 3 milliards de lettres, coûte aujourd'hui aux alentours de 1.000 euros par individu", explique-t-il à TF1. "Or les sociétés qui proposent des tests récréatifs pratiquent du génotypage. Elles ne vont regarder seulement que certaines parties du génome. C’est dix à cinquante moins cher qu’une technologie de séquençage", ajoute-t-il.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Peu précis donc, ces tests à 70 euros sont néanmoins très rentables pour ceux qui les proposent. Les bénéfices se montent même à plusieurs centaines de millions d’euros. Et plus ces sociétés effectuent de tests, plus leur bibliothèque ADN grandit. Une bibliothèque proposée ensuite à des grandes marques à des fins de ciblage publicitaire. 

Car, dans les petites lignes des contrats que personne ne lit ou presque avant de signer, il est souvent inscrit que les données personnelles des clients peuvent être revendues…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte, après l'or d'Agbégnénou

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à rouvrir les écoles sans attendre les vaccins

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.