VIDÉO - Le robot qui... sait monter à l'échelle

VIDÉO - Le robot qui... sait monter à l'échelle
Sciences

Toute L'info sur

Quel futur pour demain ?

MONDE DE DEMAIN - Escalader une échelle à la verticale est une défi quasiment impossible à relever pour un chien. Ce n'est plus le cas, désormais, de sa version robotisée. Ce qui peut laisser envisager des applications concrètes pour le futur, comme un "robot-chien" secouriste.

Monter à une échelle, en principe, n’a rien d’insurmontable. Un enfant de cinq ans en est parfaitement capable. Un chat, un peu dégourdi, le peut aussi. Mais pour un robot, même quadrupède, le défi est de taille. En raison de la gravité terrestre, à mesure qu’augmente l’angle d’inclinaison de l'échelle, votre centre de gravité s’éloigne de plus en plus de l’axe. Vous devez alors supporter une quantité croissante de votre propre poids, ce qui a pour effet de vous attirer vers le sol. Si cela n'a rien d’insurmontable pour nous les humains, c'est notamment du fait que nous sommes dotés d’un bon système de préhension. 

Grâce à notre pouce opposable, nous pouvons ainsi interagir avec de nombreux objets et dans de multiples situations, comme le fait d'escalader une échelle. Sans lui, cela nous serait quasiment impossible. Pour aider ce robot-chien à relever ce challenge, une équipe de recherche de l’Université métropolitaine de Tokyo au Japon a donc eu une idée : s'affranchir des lois de la biologie en greffant à un robot chien l'équivalent de ce doigt magique, dont le fonctionnement s'inspire directement de la main humaine.

Lire aussi

Pas un mais quatre pouces ! En effet, chaque patte de l'animal a été agrémentée de ce préhenseur. Le quadrupède de 7 kilogrammes, piloté par un mini-PC Intel NUC faisant office de cerveau électronique, a appris par lui-même à gravir les barreaux de l’échelle en se servant de sa caméra 3D et de ses capteurs en tout genre. Pour ce faire, les scientifiques ont utilisé le "machine learning", une technologie basée sur l'intelligence artificielle (IA) qui permet d'apprendre des tâches nouvelles à une machine pour qu'elle l'effectue ensuite de manière autonome.

Dans cette séquence vidéo, relayée par le site du magazine anglophone IEEE Spectrum, on peut apercevoir ses puissantes pinces s'agripper lentement aux barreaux pour lui permettre de gravir l’échelle. Les images ont été tournées début novembre lors de l’édition 2019 de l’Iros, une conférence internationale sur les robots et systèmes intelligents organisée à Macau, en Chine. Pour l’instant, le robot ne sait grimper qu’un type d’échelle bien précis et reste encore incapable de se hisser sur la plateforme qui la surplombe. Un obstacle qui est loin d'être insurmontable, à en croire ces chercheurs japonais. 

En vidéo

UNE MAIN ROBOTIQUE À LA DEXTÉRITÉ BLUFFANTE

Un chien-robot qui vous veut du bien

Rappelons-nous : il a fallu des dizaines de millions d'années à l’Homme pour acquérir certaines compétences. Et, comme disait Charles Darwin, le grand théoricien de l’évolution, le perfectionnement n’est qu’une question de temps. Aucune information n'a été fournie sur ce à quoi pourrait servir ce robot quadrupède à l'avenir. Une chose est sûre, on imagine parfaitement son utilité dans le domaine du secourisme, par exemple. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter