VIDÉO - Le tuto pour faire un avion en papier ultra performant

Sciences

TUTORIEL - A l'occasion des phases éliminatoires du championnat du monde de lancer d'avion en papier, LCI s'est rendue dans une école d'ingénieurs et a demandé à un as de la voltige de montrer comment réaliser un avion en papier performant.

Le principe est simple comme un jeu d'enfant : une feuille de papier A4, du pliage et c'est celui qui va le plus loin ou qui vole le plus longtemps qui se qualifie. Dans cette école d'ingénieurs d'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, certains se sont préparés depuis plusieurs jours en regardant des tutoriels sur Internet.

Dans l'un des couloirs de l'établissement, courant mars, une petite centaine d'élèves participait à l'une des phases éliminatoires du championnat du monde de lancer d'avion en papier. LCI en a profité pour demander à l'un des étudiants de montrer comment concevoir un avion en papier performant (voir vidéo ci-dessus).

Voir aussi

L'école de l'air et de l'espace Ipsa (Institut polytechnique des sciences avancées) d'Ivry est l'une des trente écoles françaises qui participent à cette compétition dont la grande finale se déroulera en mai prochain à Salzbourg (Autriche), au siège de la marque de boissons énergisantes Red Bull, qui organise l'événement dans 64 pays.

"Au premier abord, on pourrait penser que fabriquer un avion en papier n'a rien de complexe. Mais pour espérer décrocher le titre de champion du monde, cela requiert un peu de technique",  souligne Kian Karnan, étudiant en deuxième année et président du club de modélisme de l'école.

Record de 69 mètres et 27 secondes

L'occasion pour ces futurs ingénieurs de mettre en pratique quelques notions d'aérodynamisme, comme la force de portance qui permet à l'avion de s'élever en altitude. A l'issue des épreuves, la distance la plus grande réalisée à Ivry a été de 17,99 mètres et le temps de vol le plus long de 3,28 secondes.

Au total, 90 étudiants dans l'Hexagone se sont qualifiés pour la finale française qui se tiendra à la fin du mois à Paris. Il faudra encore s'entraîner si les représentants français veulent espérer battre les précédents records -69 mètres en distance et 27 secondes en temps de vol- et ainsi décrocher le titre de champion du monde. Bon vol !

Lire et commenter