Les volontaires de "Deep Time" de retour à la surface après 40 jours

Les volontaires de "Deep Time" de retour à la surface après 40 jours

Après 40 jours passés dans les entrailles d'une grotte de l'Ariège, sept femmes et huit hommes, confinés volontaires, sont remontés à la surface.

Lunettes noires obligatoires et cris de joies libérateurs pour ces confinés volontaires à 400 mètres sous terre. Quelle heure est-il ? Quel jour sommes-nous ? Ce sont les premières interrogations de ces quinze deep-timers comme on les appelle. Des voyageurs immobiles hors du temps qui voient le soleil après avoir passé 40 jours dans une grotte en Ariège, sans montre et sans lumière naturelle. "Pour nous, ça a été une surprise réelle. Dans notre tête à nous, on était à 23", confie Christian Clot, organisateur du projet "Deep Time".

Toute l'info sur

Le WE

Une privation totale de repère temporelle, une expérience humaine et scientifique où l'horloge biologique de chacun rythmait la vie de ces huit hommes et sept femmes pendant leur séjour. Ces recherches menées sur la perception du temps vont permettre aux scientifiques de mesurer les effets sur le cerveau. Une IRM, avant et après l'expérience, va révéler la densité et la variation de la matière grise. Autant de données utiles sur le physique et le psychique pour les études sur la maladie d'Alzheimer mais aussi pour la conquête de l'espace.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.