VIDEO - Nos émotions résumées dans ces 21 visages : saurez-vous les reconnaître ?

DirectLCI
QU'EST CE QU'ELLE A MA GUEULE ? - Il existe toute une palette d'émotions similaires d'un visage à l'autre. Des chercheurs de l'Université d'Ohio les ont identifiées en analysant les photos de centaines d'étudiants s'étant prêtés à l'expérience. Saurez-vous reconnaître toutes les nuances dans notre vidéo ?

Front plissé, paupières baissées, lèvres retroussées... révèlent notre humeur du moment. A moins d'être un très bon comédien. Au-delà des six principales expressions (la peur, la colère, la joie, la tristesse, la surprise et le dégoût) des chercheurs de l'Université d'Ohio, aux Etats-Unis, ont exploré les nuances qui peuvent se trouver à la frontière de différents états émotionnels (compilés dans la vidéo ci-dessus). 

Pour cela, lit-on dans la revue Proceedings of the national academy of sciences (PNAS), qui publie cette étude, ils ont pris 5000 photos de 230 étudiants après leur avoir dit des phrases susceptibles de provoquer différentes réactions. Pour mettre en situation ceux qui se sont prêtés au jeu,  les scientifiques leur ont suggéré différents cas de figure. Par exemple, pour le dégoût, ils ont évoqué une mauvaise odeur. Pour la surprise avec bonheur, il fallait s'imaginer recevoir des nouvelles merveilleuses et inattendues. Ou encore pour la surprise avec colère, il fallait penser à quelqu'un qui fait quelque chose de mal contre contre vous de façon inattendue.

Logiciel distinguant les expressions faciales

Les expressions de leur visage ont ensuite été analysées par un logiciel capable de distinguer les similitudes et les différences d'une personne à l'autre. Outre l'état émotionnel neutre, 21 émotions sont clairement ressorties : la stupéfaction, la consternation, la haine ou encore des combinaisons telles que le fait d'être heureusement surpris, tristement craintif ou encore surpris avec colère notamment.

Les chercheurs ont ainsi pu identifier le muscle ou le groupe de muscles sollicités pour produire chacune des ces émotions. Par exemple, les expressions de tristesse, de peur et de colère font généralement intervenir les deux mêmes muscles provoquant l'abaissement des sourcils vers l'intérieur (AU 4 sur la photo ci-dessous).  

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter