REVIVEZ - InSight a réussi son arrivée sur Mars : ses premiers pas sur la planète rouge

Sciences
HAUTE VOLTIGE - Six ans après Curiosity, la Nasa est parvenue à poser un nouveau robot à la surface de Mars ce lundi soir. Un événement retransmis en direct par la Nasa et l'Agence spatiale européenne et que vous pouvez également revivre sur notre site.

"InSight's touchdown confirmed !" (en français, "Atterrissage confirmé !"), s'est exclamée la contrôleuse de la Nasa depuis le centre de contrôle de la mission, à Pasadena en Californie (Etats-Unis). Après une longue odyssée spatiale de six mois et sept minutes d'angoisse durant sa périlleuse descente, InSight a atterri lundi 26 novembre dans la soirée  à la surface de la planète rouge. L’"amarsissage" de ce laboratoire scientifique, qui restera statique tout au long de sa mission, a eu lieu comme prévu à 20h54, heure de Paris.


Le signal libérateur confirmant que le robot de la Nasa est arrivé sain et sauf sur Mars a mis huit minutes à parvenir au centre de contrôle de la mission, situé au Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie (Etats-Unis). Les ingénieurs et scientifiques de la Nasa ont alors laissé éclater leur joie, tout comme ceux du Cnes, réunis à la Cité des sciences à Paris. C'est la huitième fois depuis 1971 qu'un engin spatial se pose sans encombre sur notre voisine. Seuls les Etats-Unis avaient jusque-là réussi à poser des robots sur Mars. L'URSS y a écrasé plusieurs atterrisseurs, tout comme les Européens avec Schiaparelli en 2016. 

L'atterrisseur de l'agence spatiale américaine a déjà commencé à déployer très lentement ses grands panneaux solaires, pliés pour le voyage. Ils prendront le relais des batteries, dont la durée de vie est de seulement quelques heures. Quelques minutes après son arrivée, InSight a envoyé sa première photo de Mars.

Sa mission va consister à étudier, pendant une année martienne (soit environ deux ans sur Terre), la structure interne de notre "voisine"  pour mieux comprendre comment se forment les planètes rocheuses du système solaire - rappelons que la Terre est une planète rocheuse. Le tout pour un coût estimé à 875 millions d’euros.

Live

AU REVOIR !


Merci à tous d'avoir suivi ce live sur LCI.fr. Comptez sur nous pour vous racontez la suite de l'histoire dans les prochaines heures. 

ET MAINTENANT ?


Sa mission va consister à étudier, pendant une année martienne (soit environ deux ans sur Terre), la structure interne de notre "voisine"  pour mieux comprendre comment se forment les planètes rocheuses du système solaire - rappelons que la Terre est une planète rocheuse. Le tout pour un coût estimé à 875 millions d’euros.

MISSION INSIGHT


Le robot de la Nasa a commencé à déployer ses grands panneaux solaires, pliés pour le voyage. Ils prendront le relais des batteries, dont la durée de vie est de seulement quelques heures.

MARS LANDING


C'est la huitième fois depuis 1971 qu'un engin spatial se pose avec succès à la surface de la planète Mars. La Nasa était aux commandes à chaque fois.

MISSION INSIGHT


Voici la première photo de Mars capturée par InSight.

COUCOU MARS ! 


La sonde InSight de la Nasa envoie sa première photo de la surface de Mars

COUCOU ! 


La sonde InSight de la Nasa envoie sa première photo de la surface de Mars

MISSION INSIGHT

ATTERRISSAGE CONFIRMÉ


"Touchdown confirmed !" (en français, "Atterrissage confirmé !"), a déclaré la contrôleuse de la Nasa. InSight s'est posé avec succès à la surface de Mars. Les ingénieurs et scientifiques de la Nasa ont immédiatement laissé éclater leur joie, tout comme ceux du Cnes, à Paris.

CHUTE VERTIGINEUSE


Le radar s'est déclenché pour détecter la surface de Mars. Il fonctionne. Dans 4 minutes, nous sommes sur Mars ! InSight est à 300 mètres ! 

CHUTE VERTIGINEUSE


InSight se trouve à 9 kilomètres d'altitude. Le parachute s'est déployé avec succès. 

CHUTE VERTIGINEUSE


La sonde InSight affronte, en ce moment-même, une température extrême de 1500°c.

LIVE DE LA NASA


Suivez l'atterrissage d'InSight avec la Nasa.

En direct

CHUTE VERTIGINEUSE


L'appareil se déplace actuellement à près de 20.000 km/h, soit trois à quatre fois plus vite qu'une balle de fusil. InSight se trouve actuellement à 125 kilomètres d'altitude.

ATTERRISSAGE


Dans 15 minutes, le nouveau robot de la Nasa se sera posé à la surface de Mars. Il faudra attendre encore huit minutes pour savoir si l'engin est sain et sauf.

"ÉCOUTER" MARS


Si tout va bien, le sismographe français SEIS sera posé à la surface de Mars le 10 décembre prochain. Après des tests, l’instrument sera totalement opérationnel mi-janvier 2019. Il va collecter des données pendant une année martienne, c’est-à-dire un peu moins que deux années terrestres. "Sachant que l’atterrisseur est statique, il ne consomme pas d’énergie. De ce fait, il est fort probable qu’il continue de fonctionner au-delà de la durée de qui est prévu", souligne le géophysicien Philippe Lognonné, responsable scientifique de l'expérience SEIS. 

MISSION SCIENTIFIQUE

ATTERRISSAGE EN VUE


Tous les voyants sont au vert indique la Nasa. L'entrée dans l'atmosphère martienne d'InSight est prévue à 20h47.

MISSION INSIGHT


La zone d’atterrissage de la station de géophysique InSight est connue depuis son départ de la Terre, le 5 mai dernier : il s’agit de la plaine volcanique d’Elysium Planitia, à 600 kilomètres du cratère de Gale, où opère actuellement le robot d'exploration Curiosity. Le nouveau robot de la Nasa devra viser un rectangle de 10 km sur 24 km. Rapporté aux 480 millions de km de son périple, "c'est comme marquer un but à 130.000 km de distance", souligne l'Agence spatiale américaine.

OPÉRATION À RISQUE


L'échec de Schiaparelli en 2016 (1er essai européen en la matière) souligne toute la difficulté de cette phase. Pour cette étape cruciale, surnommée les "7 minutes de terreur", l’agence spatiale américaine a repris le même système que pour l’atterrissage de la sonde Phoenix, qui s’était posée avec succès près de la calotte polaire nord de Mars, en 2008.  

7 MINUTES DE TERREUR


Les ingénieurs de la Nasa qui suivent l'opération depuis la Californie ne peuvent rien faire d'autre que croiser les doigts : de l'entrée dans l'atmosphère martienne et ses tempêtes de poussière jusqu'au contact avec le sol, tout a été pré-programmé.

HAUTE VOLTIGE


L'entrée dans l’atmosphère martienne d'InSight, à 125 km d'altitude, s’effectuera à une vitesse de près de 20.000 km/h ( soit trois à quatre fois plus vite qu'une balle de fusil). Vers 11 km d’altitude, une fois la vitesse ramenée à 1500 km/h, ce sera au tour d’un parachute de 12 mètres de diamètre de s’ouvrir et de ralentir la capsule jusqu’à 450 km/h. Enfin, seize secondes avant l'impact au sol, l'engin allumera douze rétrofusées et trois pieds amortiront le choc final à une vitesse résiduelle d'environ 8 km/h.

DÉCOUVERTE


Comprendre pourquoi "le moteur" de Mars est tombé en panne. De quoi est constitué le cœur de Mars ? Pourquoi ses mers, ses rivières et son atmosphère ont-elles-disparu? Le géophysicien Philippe Lognonné, responsable scientifique de l'expérience SEIS, revient sur l'objectif de la mission InSight.

OÙ POSER SEIS ?


Une fois au sol, InSight va déployer ses panneaux solaires, ce qui lui permettra de charger ses batteries. Si tout va bien, à 21h04, le robot de la Nasa prendra sa première photo de Mars. Grâce à son appareil photo, l’atterrisseur cartographiera ensuite son environnement pour déterminer avec précision où le bras robotique déposera le sismomètre SEIS -un engin français- chargé d'étudier la croûte et le noyau de la planète rouge. Une opération jamais réalisée sur Mars. 

MISSION INSIGHT

NANOSATELLITES


Les ingénieurs de la Nasa utilisent des nanosatellites (Mars Cube One et MarCO) pour connaître en direct la position d'InSight. Sans cela, il faudrait attendre que Mars Reconnaissance Orbiter relaye les données jusqu'à la Terre. Pour s'assurer que l'appareil est sain et sauf, les radiotélescopes guetterons le signal envoyé par InSight dès son arrivée à la surface de Mars.

LIVE DU CNES


Suivez l'atterrissage d'InSight avec le Centre national d'études spatiales (Cnes).

CONQUÊTE DE MARS


On étudie la planète Mars depuis le ciel,  grâce à des orbiteurs, mais aussi en se posant au sol avec des atterrisseurs ou des rovers. Sur les dix-neuf tentatives d'atterrissage sur la planète rouge, seulement sept ont réussi depuis 1971 : de Sojourner à Curiosity, retour sur les robots d'exploration mobiles qui ont foulé le sol martien.

TIC-TAC-TIC-TAC... 


Dans  moins de 4h30, InSight atterira (on l'espère) sur Mars.

MISSION INSIGHT

RETRANSMISSION


Le Centre national d'études spatiales (Cnes) va retransmettre en direct sur Internet la descente d'InSight sur Mars. Rendez-vous à 18h30.

BONJOUR


Bienvenue à tous pour suivre en direct l'arrivée de la sonde américaine InSight sur Mars. Nous retransmettrons en direct le flux vidéo de la Nasa et du Cnes à partir de 18h. Le module se posera, si tout se passe bien, à 20h54 (heure de Paris).

C'est la première fois depuis 2012 et l'arrivée de Curiosity qu'un engin spatial se pose sans encombre à la surface de Mars. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter