VIDÉO - La "Big Fucking Rocket", la nouvelle fusée de SpaceX permettra de faire un Paris-New York en 30 minutes

Sciences
DirectLCI
INNOVATION - Elon Musk, le PDG de SpaceX, a fait un point sur son projet pour coloniser la planète Mars à l'occasion d'un congrès d'astronautique en Australie. Ce vendredi, il a aussi dévoilé un nouveau modèle de fusée réutilisable et qui pourra permettre des vols entre deux villes sur Terre.

Alors que mercredi la Russie et les États-Unis ont annoncé leur volonté de collaborer pour construire d’ici dix ans une base spatiale sur la Lune, c’est au tour d’Elon Musk, créateur et PDG de Tesla et SpaceX, de faire des annonces fracassantes. À l'occasion du 68e Congrès mondial d'astronautique à Adelaïde en Australie, le patron de SpaceX a présenté devant un parterre de scientifiques son plan pour révolutionner le transport aérien mais aussi pour coloniser Mars.

La "Big Fucking Rocket"

En ouverture de sa conférence, Elon Musk a annoncé que l’ensemble de la flotte de SpaceX - le Falcon 9, le Falcon Heavy, et le vaisseau spatial Dragon – allait être abandonné pour concentrer les moyens sur la "Big Fucking Rocket" ou "BFR" (ndlr : Pu**** de grosse fusée, en français).


Cette fusée réutilisable sera capable de transporter jusqu’à 150 tonnes, soit cinq à dix fois plus que les fusées actuelles. Elle sera utilisée pour lancer des satellites mais aussi apporter du matériel et des vivres à la Station Spatiale Internationale afin de permettre la fabrication des bases lunaires et martiennes. Elon Musk espère pouvoir se rendre sur Mars à partir de 2022. 


Quelques heures avant sa conférence de présentation, le patron de Space X avait publié sur les réseaux sociaux des maquettes de la BFR posée sur la base lunaire Moon Base Alpha et la future colonie martienne.

22 minutes pour aller de Hong Kong à Singapour

Mais c’est surtout l’utilisation de la BFR qu’Elon Musk souhaite faire dans un futur très proche - sa construction pourrait débuter d'ici 8 à 9 mois, a indiqué l'entrepreneur -  qui risque de révolutionner le transport aérien tel qu’on le connaît. SpaceX projette d’utiliser la BFR pour des vols commerciaux de Terre à Terre. Avec une vitesse de croisière de 27.000 km/h (?!!!), son engin permettrait de relier Paris à New York en… 30 minutes ! Pour rappel, il faut actuellement entre 6h et 6h30 pour traverser l’Atlantique et rejoindre la Big Apple depuis Paris. Vingt-deux minutes seraient nécessaires pour aller de Hong Kong à Singapour et 49 minutes de New York à Sidney.

Dans une vidéo projetée lors de la présentation, on voit que les passagers auraient à prendre un bateau pour se rendre vers des rampes de lancement flottantes. Une fois sortie de l’atmosphère, les lanceurs de la BFR se détacheraient pour retourner vers les rampes de lancement permettant ainsi leur réutilisation à l’infini. La capsule, elle, continuerait son vol jusqu’à destination.


Étant réutilisable et multifonctions, la "Big Fucking Rocket" permettrait de voyager pour le même prix qu'un billet d’avion en classe économique. Une nouvelle qui devrait sérieusement inquiéter les compagnies aériennes du monde entier…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter