VIDÉO - SpaceX : l'entreprise d'Elon Musk fait décoller puis atterrir Falcon 9 au même endroit, pour la première fois !

Sciences
DirectLCI
CONQUÊTE SPATIALE - Le Falcon 9 a mis sur orbite un satellite commercial argentin ce lundi matin. Le lanceur de SpaceX est revenu quelques minutes plus tard se poser sur la base militaire américaine de Vandenberg, en Californie, d'où il avait décollé. C'est la première fois qu'il se pose sur la côte ouest des Etats-Unis, et non pas sur une plateforme en haute mer.

Dans sa quête pour mettre au point un lanceur réutilisable, en faisant revenir sur Terre une partie du premier étage avec le moteur, la partie la plus chère, l’entreprise américaine SpaceX vient de franchir une étape majeure. Dans la nuit de dimanche à lundi, le Falcon 9 a en effet mis en orbite un satellite commercial argentin.  Surtout, le lanceur phare de la compagnie d’Elon Musk est revenu quelques minutes plus tard se poser sur la base militaire américaine de Vandenberg, en Californie, d’où il venait de décoller.


Ce 62e lancement de l'histoire de Falcon 9 est une première. Jusque-là, l’atterrissage des vols au départ de la côte ouest des Etats-Unis s'effectuait en haute mer, sur la barge de récupération Just Read the Instructions, dans l'océan Pacifique. La société privée américaine d’Elon Musk avait déjà réalisé cet exploit à neuf reprises, mais depuis le site de lancement de Cap Canaveral, en Floride, sur la côte est des Etats-Unis. A la différence près que les deux spots de départ puis d'arrivée étaient bien plus éloignés l’un de l’autre que cette fois.

Le lancement a eu lieu ce lundi matin à 4h22 (heure de Paris). Il était retransmis en direct sur le site officiel de SpaceX, ainsi que sur la chaîne YouTube de la compagnie. Le satellite qui se trouvait à bord, nommé SAOCOM 1A, appartient à l’agence spatiale argentine. Et il sera rejoint par un second satellite, SAOCOM 1B, d’ici la fin de l’année. Les deux engins, dotés d’un radar, doivent servir à mieux anticiper les  catastrophes naturelles et à recueillir des informations sur le taux d’humidité du sol, pour l’industrie agricole. 

C’est le 17e lancement réussi depuis le début de l’année pour SpaceX. La compagnie américaine n’est plus qu’à un décollage de son record. L’entreprise d’Elon Musk a pour objectif de réaliser 24 lancements en 2018, mais il semble peu probable qu’il soit atteint. Ce qui n’empêche pas SpaceX de rester en bonne voie pour devancer ses rivaux américains, russes ou chinois. 


C'est aussi et surtout enfin une bonne nouvelle pour le milliardaire américain qui doit faire à une nouvelle polémique après ses déclarations fracassantes à l'encontre du gendarme de Wall Street.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter