VIDÉO - Mythes et réalités autour de la Lune : Djelani Maachi, un coiffeur lunaire à Paris

Sciences

Toute L'info sur

La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

REPORTAGE - Pour la 3e fois de l'année, une "super-Lune" va éclairer le ciel dans la nuit de mercredi à jeudi. Un moment très attendu par Djelani Maachi. Tous les 29 jours, ce coiffeur parisien se métamorphose pour devenir le "coiffeur de la pleine lune". Selon la croyance, elle aurait des pouvoirs sur la repousse des cheveux.

A l'occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l'Homme sur la Lune que nous fêterons le 21 juillet prochain, LCI vous propose à partir de ce 21 mars des articles sur les pouvoirs supposés ou réels de notre satellite. Pour débuter cette série, l'influence prêtée à la Lune sur les cheveux.

Mardi 19 février 2019, 21h, dans le quartier des Halles à Paris. La rue Coquillière est qudéserte, boutiques et cafés sont fermés depuis longtemps. Seule une devanture reste allumée. Sèche-cheveux en action, effluves de shampoing, cliquetis des ciseaux, sol couvert de mèches : le salon de coiffure de Djelani Maachi est en ébullition. Tous les vingt-neuf jours, depuis 1985, ce coiffeur parisien a rendez-vous avec la pleine Lune. A la nuit tombée, et parfois même jusqu’à l’aube, il coupe les cheveux d’une clientèle noctambule, venue bénéficier des pouvoirs supposés de l’astre.

En cette nuit hivernale, la Lune se situe dans le même axe que le Soleil et la Terre. Sa sphère ronde et brillante est visible en entier. Et serait responsable, si l'on en croit la croyance populaire, de véritables miracles. Sur les moissons, les accouchements, les loups-garous... Et aussi sur la repousse capillaire. "Quand j'étais enfant, en Algérie, ma grand-mère coupait les cheveux de ma mère tous les soirs de pleine lune, se souvient Djelani. Elle me racontait que la pleine lune avait des effets bénéfiques sur le cuir chevelu. Pour moi, ce n'était que des balivernes". C'est lui pourtant qui perpétue aujourd'hui la tradition familiale. Pour le plus grand plaisir de ses clients et clientes.

Les super pouvoirs de la pleine lune

Lola, 21 ans, aux longs cheveux bruns jusqu’en bas des reins, est une habituée du salon. Pour elle, comme pour les autres clients présents ce soir-là, les effets bienfaiteurs de la pleine lune sur le cuir chevelu ne font aucun doute. " Mes cheveux repoussent plus vite. Et ils sont également plus brillants." Scientifiquement, rien n’est prouvé. Mais les faits sont là, atteste la jeune femme. Lola a d'ailleurs repris un rendez-vous pour le 18 mai prochain "car c'est soir de pleine lune", sourit-elle. 

A l'autre bout du salon, une jeune femme écoute la conversation, tout en contemplant son nouveau brushing dans le miroir. Adepte de la coiffure lunaire, Inès y croit dur comme fer elle-aussi. "Au départ, j'entendais des clientes parler de ça. Je me disais, elles sont folles, c'est juste un vieux dicton, raconte cette coquette trentenaire. Je voulais en avoir le cœur net. Alors j'ai essayé." A l'entendre, les cheveux coupés à la lueur lunaire repoussent plus vigoureusement et plus épais qu'habituellement. Si ce 19 février, la clientèle est exclusivement féminine, ce n'est pas toujours le cas, selon Djelani. "Il y a aussi beaucoup d'hommes. En particulier ceux qui ont des calvities naissantes. Ils me disent qu'ils perdent leurs cheveux moins vite qu'avant".

2,8 centimètres en un mois. En temps normal, c’est 1,2 centimètre, tout au plus !- Djélani Maâchi, le coiffeur de la pleine lune

Réfutant toute accusation de charlatanisme, il a donc procédé à un test. "Constat d'huissier à l'appui", insiste-t-il. "Mon épouse  (avec qui il travaille, ndlr) a accepté de jouer le cobaye. En plus, elle a une coloration. On a donc pu mesurer la repousse", explique le quinquagénaire. Le premier test, pratiqué de jour une veille de pleine lune, s’avère être un fiasco. Le second, accompli de nuit, un triomphe. "Une vraie repousse, 2,8 centimètres en un mois. En temps normal, c’est 1,2 centimètre, tout au plus !", fait valoir le coiffeur de la pleine lune.

Depuis que les médias parlent de lui et de sa fameuse coupe lunaire, Djelani a des demandes qui sortent de l'ordinaire, voire un peu loufoques. "Une fois, un couple de jeunes gens est venu me voir. Ils voulaient que je les accompagne dans un cimetière pour leur couper les cheveux à la lueur de la pleine lune, se souvient-il. Ils étaient un peu bizarres. Alors j’ai refusé". Le quinquagénaire affirme néanmoins avoir converti plusieurs célébrités mais préfère ne pas donner de noms "pour ne pas les mettre dans l'embarras", explique-t-il.

Lire aussi

L'été, quand la météo est plus clémente, Djélani déménage avec fauteuil et ciseaux sur la place des Victoires, juste à côté. En extérieur, le rayonnement lunaire est encore plus intense et ses effets bénéfiques sur le cuir chevelu le seraient également, affirme-t-il. Djelani n'est cependant pas tombé de la Lune. "Bien sûr, les coupes de pleine lune sont un coup de pub pour le salon, reconnaît-il. Mais je n'aurais pas continué pendant vingt ans s'il n'y avait pas des clients intéressés."

Le tarif de nuit est équivalent à celui pratiqué en journée : 40 euros le forfait coupe-brushing-soin. Et notre coiffeur zélé ne manque d'ambition et il cherche un sponsor. "Mon rêve serait de devenir le premier coiffeur à faire une coupe de cheveux sur la Lune, en apesanteur. Si quelqu'un est intéressé, je cherche encore un sponsor", lance-t-il, un brin amusé. 

Lire et commenter