Un corps intégralement scanné en 3D pour la première fois

Un corps intégralement scanné en 3D pour la première fois

Sciences
DirectLCI
PROUESSE – Des chercheurs californiens sont parvenus à mettre au point un système d’imagerie médicale révolutionnaire. Le scanner Explorer a ainsi réussi à fournir les premières images en 3D d’un corps humain entier, avec les os et les organes visibles en même temps.

C’est une véritable prouesse technologique réalisée par l’université californienne UC Davis Health et repérée par le site Numerama. Des scientifiques ont réussi à scanner intégralement en 3D un corps humain grâce à un processus inédit qui laisse apparaître les organes et les os sur une même radio.


Le scanner Explorer a fait appel à deux procédés d’imagerie simultanée : un scanner classique (le taux d’absorption de rayons X par les tissus) et un TEP Scan (injection d’un produit légèrement radioactif dans le corps pour visualiser tumeurs et/ou métastases). Cela permet d’obtenir une image très détaillée en une seconde de tout le corps, "beaucoup plus efficacement que les autres scanneurs", avancent ces inventeurs,  Simon Cherry et Ramsey Badawi, cités par Numerama.

Sur la vidéo publiée par Simon Cherry, ingénieur biomédical, on peut voir le corps à 360° avec la visualisation parfaite des organes. Explorer pourrait ainsi évaluer simultanément ce qui se passe dans tous les organes et tissus, notamment pour les cancers. Il est également capable de fournir une vidéo du déplacement de la substance injectée dans le corps avant la radio et, à terme, de n’importe quel médicament injecté.

Les scientifiques espèrent que cette technologie aura de nombreuses applications "allant de l’amélioration des diagnostics au suivi de la maladie en passant par le recherche de nouveaux traitement médicamenteux." "Même si j'avais imaginé à quoi ressembleraient les images pendant des années, rien ne me préparait à l'incroyable détail que nous pouvions voir lors de ce premier balayage", reconnaît Cherry.

En vidéo

ARCHIVES - Santé : un diagnostic en 3D

 Les inventeurs d'Explorer espèrent voir les premières applications sur de vrais cas dès juin 2019.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter