VIDÉO - Cette Jamaïcaine est la nouvelle doyenne de l'humanité, et son secret de longévité laisse à méditer

Sciences

CONFIDENCE - Après la disparition de l'Italienne Emma Morano à l'âge de 117 ans, le centre de recherches américain Gerontology Research Group (GRG) a annoncé le nom de la nouvelle doyenne de l'humanité. Il s'agit de Violet Brown, une Jamaïcaine née le 10 mars 1900, dont le secret de longévité laisse songeur...

Depuis samedi, elle est la personne la plus âgée connue au monde. Violet Brown, une Jamaïcaine née le 10 mars 1900, succède dans les annales à l'Italienne Emma Morano, décédée à l'âge de 117 ans, à en croire les registres de l'association "Gerontology Research group", (GRG). 

La nouvelle doyenne de l'humanité a confié à l'Associated Press être étonnée, mais reconnaissante d'avoir vécu aussi longtemps. "Je n'imaginais pas devenir la personne la plus âgée", a-t-elle déclaré, confortablement installée dans un fauteuil de sa maison de la ville de Duanvalea. Et d'ajouter : "C'est ce que Dieu m'a donné, donc je dois le prendre." 

Et lorsqu'on l'interroge sur son secret de légivité, la réponse laisse à méditer. "Ah mon secret ? C'est d'avoir travaillé dur", répond-elle, esquissant un sourire taquin. "Vous voyez ces collines ? J'ai travaillé avec mon mari, un travail dur... Je cultivais la canne à sucre", explique-t-elle, en les montrant du regard.

Lire aussi

Suivie par deux Japonaises

Emma Morano, qui a survécu à ses huit frères et soeurs, s'était elle aussi confiée sur son secret de longévité, à savoir un régime alimentaire peu orthodoxe longtemps composé de trois oeufs par jour, deux crus et un frit. "Elle n'a jamais mangé de fruits ni de légumes. Sa particularité, c'est qu'elle a toujours mangé la même chose, chaque jour, chaque semaine, chaque mois et chaque année", avait expliqué l'an dernier son médecin,  Carlo Bava.

Selon le GRG, centre de recherches américain qui recense les super-centenaires à travers le monde, et le pays où elles vivent, la nouvelle doyenne de l'humanité est suivie par deux Japonaises, une Espagnole et deux Italiennes, âgées de 116 à 114 ans.

Lire et commenter