Voici, en 3D, à quoi les futures "villes" de l'espace pourraient ressembler

Voici, en 3D, à quoi les futures "villes" de l'espace pourraient ressembler

ESPACE - Les agences spatiales rêvent d'aller sur Mars. Mais elles pensent aussi à une vie future loin de notre Terre, avec notamment des villes entières sur orbite. Louis Bodin nous les décrit.

Si l'homme veut vivre longtemps dans l'espace, il lui faudra régler plusieurs problèmes. D'abord l'apesanteur. Avec l'expérience de la vie dans la station spatiale, on s'est aperçu que l'humain avait beaucoup de mal à vivre sans poids. Il faudra donc reconstituer l'attraction terrestre en utilisant notamment la force centrifuge. Voilà pourquoi les premières villes de l'espace auront une forme cylindrique ou celle d'anneau, explique Louis Bodin dans la vidéo ci-dessus.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Autre enjeu : se protéger des rayonnements cosmiques. Quand nous sommes sur Terre, avec l'atmosphère, nous sommes un peu à l'abri. Mais dès qu'on s'en éloigne, on peut subir ce rayonnement particulièrement dangereux pour l'homme. Les murs d'une future ville spatiale devront donc être constitués de parois avec de l'eau au milieu, cette dernière étant un très bon isolant.

Lire aussi

Comment l'homme du futur devra-t-il se nourrir ? Pour avoir une certaine forme d'autonomie et "fabriquer" de la nourriture, on travaille déjà dans la station spatiale avec des "micro-champs. Dans cette ville de l'espace, des serres seront érigées. Et avec des nutriments, de l'eau, on pourra reconstituer certaines plantations, notamment des légumes ou encore des fruits.

L'énergie est également un élément essentiel pour pouvoir vivre dans cette ville de l'espace. Une mini centrale nucléaire devrait donc être installée au cœur de cette ville circulaire. Mais on pourra aussi utiliser l'énergie solaire avec l'installation de panneaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 500.000 participants à travers la France, selon les organisateurs

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter