VIDÉO - Voyage spatial : deux astronautes chinois dans l'espace

DirectLCI
LÀ-HAUT - Deux astronautes chinois ont entamé un voyage d'un mois dans l'espace, le plus long organisé par leur pays. Il rejoindront le laboratoire Tiangong 2 d'ici deux jours pour une série d'expérimentations, en droite ligne du programme de la priorité donnée à la conquête spatiale par l'empire du milieu.

La Chine espère envoyer un vaisseau spatial sur Mars d’ici quelques années mais le nouveau venu dans la conquête de l’espace a encore du chemin à parcourir. Le géant asiatique a toutefois franchi une étape importante ce lundi. Deux astronautes chinois ont entamé une nouvelle mission spatiale. 

L’objectif est de passer un mois à bord du laboratoire orbital Tiangong 2, un laboratoire voué à devenir une station spatiale habitée d’ici 2022, date à laquelle la station spatiale internationale (ISS) aura cessé de fonctionner. Les deux astronautes doivent arriver sous 48 heures à bord du "Palais céleste-2". Tiangong 2 est en orbite à 393 kilomètres d'altitude et est composé de deux ensembles: une cabine d'expérimentation faisant également office de lieu de vie, et un espace de stockage avec panneaux solaires, moteurs et batteries.


Les deux "taïkonautes", comme les astronautes chinois sont appelés, mèneront des expériences en matière de médecine, de biologie, de physique, de tempêtes solaires et de réparations d'équipements.

Même si ce travail est plein de défis et de risques et même dangereux, je l'aime.Jing Haipeng, astronaute chinois

Jing Haipeng, le commandant de la mission, effectue son troisième voyage dans l'espace et célébrera son anniversaire à bord de l'astronef. "Même si ce travail est plein de défis et de risques et même dangereux, je l'aime", a-t-il déclaré, cité par le Quotidien du Peuple, l'organe du Parti communiste au pouvoir. 

La conquête de l'espace, coordonnée par l'état-major militaire, est perçue en Chine comme un symbole de la nouvelle puissance du pays. Pékin a investi des milliards dans ses programmes spatiaux pour tenter de rattraper l'Europe et les Etats-Unis.


La Chine, qui a envoyé son premier homme dans l'espace en 2003, avait conclu avec succès en 2013 la mission habitée "Shenzhou-10", après 15 jours en orbite autour de la Terre.


Le président chinois Xi Jinping a adressé un message de félicitations aux équipes de la mission Shenzhou-11, soulignant que celle-ci doit s'assurer que "les pas réalisés par les Chinois dans l'exploration spatiale soient plus grands et aillent plus loin" et contribuent à "faire de la Chine une puissance spatiale". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter