VIDÉO - Wikie, l'orque de Marineland qui dit "Hello" et "Bye-bye"

DirectLCI
APPRENTISSAGE - Avec quelques difficultés, des chercheurs ont réussi à faire répéter des mots en anglais à une orque du parc Marineland d'Antibes. Si le résultat n'est pas parfait, le cétacé arrive tout de même à reproduire des mots simples comme "Bonjour" et "Bye-bye".

"Hello", "One, two, three", "Bye-bye"... Les perroquets ne sont pas les seuls animaux à mimer le langage humain. On savait que certains dauphins et des bélougas étaient en mesure de reproduire des sons étrangers. Les orques en seraient aussi capables. Les résultats d'une recherche, menée par un groupe de scientifiques en 2014 et 2015, parue dans Proceedings of the Royal Society B, montrent que l'animal, à défaut de parler distinctement, peut imiter certaines sonorités humaines. 


Des chercheurs ont travaillé avec Wikie, une orque âgée de 14 ans qui vit en captivité du parc de Marineland d'Antibes. Il a été demandé à cette dernière de répéter des paroles humaines en anglais, comme "Hello" ("Bonjour", en anglais) ou encore le nom de sa soigneuse "Amy". Le résultat est plutôt convaincant, même si la diction du cétacé n'est pas parfaite. En revanche, les scientifiques ne disposent d'aucune preuve que l'animal comprend le sens des mots reproduits.

Des langages différents chez les orques

"Nous nous attendions à des imitations reconnaissables, à ce que Wikie copie la tonalité, la mélodie du son ou encore le rythme des syllabes. Mais nous ne nous attendions pas à une si bonne imitation", a expliqué à l'AFP Jose Abramson de l'Université Complutense de Madrid, co-auteur de l'étude parue ce mercredi 31 janvier. 

De précédents travaux avaient déjà démontré que les orques pouvaient imiter d'autres orques ou des dauphins. Il était aussi connu que les cétacés utilisent des dialectes différents, spécifiques à leur groupe et transmis lors du développement de l'animal dans sa jeunesse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter