VIDÉO - Yuan Meng, le bébé panda devenu la coqueluche des Français

DirectLCI
PANDAMIA - Ce samedi, Yuan Meng a fait ses premiers pas en public au ZooParc de Beauval. Une première à laquelle bon nombre de visiteurs a voulu assister. Plus que jamais l'animal est dans le coeur des Français.

Une boule de poil au coeur de toutes les attentions. Yuan Meng ("Accomplissement d'un rêve" en chinois") a fait ses premiers pas au ZooParc de Beauval, ce samedi. Un spectacle qui a attiré bon nombre de visiteurs. Environ 1500 entrées samedi, autant le dimanche. Une tendance "assez exceptionnelle en période creuse de décembre-janvier", indique la communication du parc. Une juste récompense après "six ou sept ans de travail" pour l'ensemble de l'équipe. À cette même période, le complexe de 40 hectares accueille tout au plus 500 personnes par jour. 


La diplomatie du Panda à l'air de faire son effet. Dès sa naissance, le 4 août dernier, Yuan Meng a fait parler de lui dans les médias. L'événement était une première en France. Et comme la tradition chinoise le veut, la première dame du pays hôte, Brigitte Macron en l'occurence, a été désignée marraine de l'animal. Un événement diplomatique qui permet surtout de resserer les liens avec l'Empire du milieu.

Un retour en Chine à l'âge de 3 ans environ

Aujourd'hui, Yuan se porte bien : à 5 mois l'animal pèse environ 11,5 kg. Le panda, est "un trésor national chinois" et comme toute objet de valeur, son détenteur souhaite le récupérer. C'est ce qui se passera d'ici trois ou quatre ans. La Chine retrouvera en premier lieu l'enfant, Yuan Meng, puis en 2022, le couple. Cependant, rien n'est établi d'avance, nous explique-t-on. La date de séjour en France pourrait se prolonger. Cette décision ne dépend en rien du parc. Seuls les chefs d'États en décideront.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter