Vous ne vous en êtes pas rendu compte, mais un astéroïde de la taille d'un immeuble a "frôlé" la Terre

DirectLCI
ESPACE - Un astéroïde gros comme un immeuble, repéré au début du mois, est passé près de la Terre ce vendredi 9 février, aux alentours de 23 h 30. Son petit nom ? Le "2018 CB".

Il est reparti comme il est venu. L'astéroïde "2018 CB", détecté au début du mois, a "frôlé" la Terre ce vendredi 9 février aux alentours de 23 h 30 (heure de Paris). D'une taille de 40 mètres de large, il est passé à une distance de 69.700 kilomètres de notre planète, soit un sixième, environ, de la distance Terre-Lune. L'astéroïde a été repéré par le Catalina Sky Survey, à Tucson (Etats-Unis), un projet financé par la Nasa pour repérer les astéroïdes potentiellement dangereux, précise la BBC.

"2018 CB est relativement petit, mais il pourrait être plus grand que l'astéroïde qui est entré dans l'atmosphère sur Tcheliabinsk, en Russie, il y a presque exactement cinq ans, en 2013", a déclaré Paul Chodas, directeur du centre, au site de la BBC. "Les astéroïdes de cette taille ne s'approchent pas souvent de cette proximité de notre planète - peut-être seulement une ou deux fois par an", a précisé l'astronome. 

Deux astéroïdes en seulement trois jours

Rappelez-vous : il y a un peu moins de deux ans, le 15 février 2013, le superbolide de Tcheliabinsk avait traversé le ciel de Russie, dans le sud de l'Oural. D'un diamètre un peu moindre que "2018 CB", la météorite était entrée dans l'atmosphère en libérant une énergie équivalant à 30 fois la bombe d'Hiroshima, créant une onde de choc suffisante pour détruire le toit d'une usine et briser des milliers de vitres dans toute la ville.

Il n'y avait donc pas de quoi s'inquiéter, cette fois-ci. L'astéroïde "2018 CB" n'est évidemment pas entré dans l'atmosphère et n'a donc entraîné aucun dégât. Fait notable, c'est la deuxième fois en trois jours qu'un astéroïde passe près de la Terre. Mardi 6 février dernier, l'astéroïde "2018 CC" de 30 mètres de large était passé à 184.000 kilomètres de la Terre, deux jours après sa découverte, indique le site de la Nasa

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter