"Vous nous avez fait rêver" : ce que Macron et Pesquet se sont dit juste après le retour sur Terre de l'astronaute

LE TÉLÉPHONE SONNE - L’un des premiers coups de fil qu’a passé Thomas Pesquet à son arrivée sur Terre a été avec le président de la République Emmanuel Macron. Extraits.

Il est encore flageolant, et déjà très sollicité. A peine avait-il atterri que l'astronaute Thomas Pesquet a enchaîné les coups de téléphone. Et l’un des premiers à lui parler n’était autre que le président Emmanuel Macron... 


Le président a en effet félicité Thomas Pesquet par visio-conférence, via une webcam. "On est tous et toutes très fiers de vous !", lui a-t-il dit. "On vous regarde, on vous voit. Comment vous vous sentez ?" Sans se démonter, Thomas Pesquet a répondu : "Je me réhabitue doucement à la gravité mais ça va très bien, tout s'est bien passé, de manière absolument splendide. On va très, très bien." 

J'espère que ça suscitera des vocationsThomas Pesquet

"En tout cas, vous nous avez fait rêver", a renchéri le président de la République. "Vos collègues qui nous briefaient nous ont dit que vous étiez allé au-delà des 100% d'objectifs." - "Oui, ça intéresse les gens, alors j'ai voulu partager ça avec le plus grand nombre." Emmanuel Macron a continué avec les compliments : "Je crois que vous ne réalisez pas à quel point vous nous avez inspirés." Tandis que Thomas Pesquet se projetait déjà dans le futur, les pieds bien sur Terre : "Tant mieux, j'espère que ça suscitera des vocations pour des carrières scientifiques." Ce que le président a approuvé : "Moi j'en suis sûr, surtout pour continuer à avancer dans la recherche dans le spatial. Depuis que vous êtes parti, il s'est passé pas mal de choses, vous vous êtes tenu informé, mais on vous fera un brief complet en rentrant." – "Avec grand plaisir, monsieur le Président."


L’entretien a duré quelques bonnes minutes, et été, sans doute,  intense des deux côtés... Un beau coup de communication, là encore, pour le président Macron. Et assurément un moment fort pour Thomas Pesquet, qui a atterri avec son homologue russe Oleg Novitski vendredi à 14 h 10 GMT avec succès dans les steppes du Kazakhstan, selon des images diffusées en direct par l'Agence spatiale européenne (ESA).

Sous un ciel bleu, leur capsule a touché le sol kazakh à une vitesse d'environ 5km/h, d'après la retransmission en direct de l'ESA, à laquelle assistait depuis Paris le président français Emmanuel Macron.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter