Vous rêvez de localiser un trou noir ? C'est désormais possible, et sans bouger de votre canapé

Vous rêvez de localiser un trou noir ? C'est désormais possible, et sans bouger de votre canapé

CHASSEUR - Une équipe d'astronomes demande de l'aide aux internautes pour les aider à localiser des trous noirs, en scrutant des images capturées par le radiotélescope européen LOFAR.

Vous disposez d’un ordinateur avec une connexion internet et vous aimez l’astronomie ? Une équipe d’astronomes européens vient de lancer un programme de science participative. Grosso modo, le principe consiste à scruter des images capturées par le radiotélescope géant européen LOFAR, pour y débusquer des trous noirs super-massifs et les associer à des galaxies connues. 

En astrophysique, un trou noir désigne un astre énigmatique, si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. Pour détecter ces objets, les scientifiques n’ont donc pas d’autre choix que d’utiliser le spectre radio. Pour rappel, si la poussière et le gaz entourant les trous noirs sont absorbés, une partie de la matière s’en échappe et est éjectée dans l’espace lointain, produisant alors de grands panaches extrêmement énergétiques observables par le biais des radiotélescopes.

Lire aussi

Ne vous attendez cependant pas à voir de magnifiques clichés de la voûte céleste. "Les images prises par les radiotélescopes montrent un ciel très différent du ciel constellé d’étoiles et de galaxies que donnent à voir les télescopes optiques. Dans le ciel radio, les étoiles et les galaxies ne sont pas directement visibles, mais les structures détectées présentent des formes complexes", souligne l’Observatoire de Paris, qui coordonne ce projet de science participative en France, en collaboration avec le CNRS et l’Université d’Orléans. En superposant les images radio et optique, comme dans l'exemple ci-dessus, il est néanmoins possible de localiser l'emplacement précis d'un trou noir supermassif. Et c'est justement la tâche qui vous attend. 

Ce travail doit permettre aux astronomes de mieux comprendre les liens encore mystérieux qui existent entre les galaxies et leur trou central. Près de 500 internautes participent d'ores et déjà à ce projet. 

Pour en faire partie, il suffit de se rendre sur le site Zooniverse, la plus grande plateforme de science participative, en cliquant sur ce lien. Une fois la page chargée, sélectionnez "français" en haut à droite dans la fenêtre. Ensuite,  cliquez sur "Associer et identifier" pour commencer. Avant de vous lancer, n'hésitez pas à jeter un œil au tutoriel ci-dessus. Il a été traduit en français et vous guidera pas à pas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid : Moderna dépose des demandes d'autorisation aux États-Unis et en Europe

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

Lire et commenter