Alain Joailler, Ulysse Nardin… les 2 News horlogères incontournables de la semaine

Shopping
DirectLCI
LCI, en partenariat avec The Watch Observer, vous propose cette semaine un focus la marque suisse Ulysse Nardin et sur une initiative intéressante de Alain Joailler pour rendre accessible certaines marques de luxe.

L'univers des montres fait rêver. Les hommes parce qu'il s'agit de leur unique bijou (ou presque). Et les femmes parce qu'elles constituent un accessoire qui peut devenir essentiel. Nous ne disposons cependant pas toujours de la trésorerie nécessaire pour succomber à la tentation. Surtout en ces périodes de fêtes qui approchent. Bonne nouvelle : la maison Alain Joaillier a mis en place un système de leasing qui vous permet d'acquérir la montre de vos rêves en douceur.

La manufacture Ulysse Nardin, bien que non distribuée par Alain Joaillier, compte au nombre des marques suisses incontournables. Célèbre pour ses chronomètres de marine à la précision légendaire, elle intensifie en cette année 2018 son offre en matière de montres de plongée en dévoilant la très belle ligne Diver Chronometer.

Des montres de luxe en leasing avec Alain Joaillier

Les tentations ne manquent pas pour celle ou celui qui souhaite s'offrir (ou offrir) une montre. Montre contemporaine ou néo vintage, chronographe ou montre habillée, montre de sport ou montre sertie de diamants... La liste est longue.

Mais la trésorerie disponible sur votre compte en banque ne suit pas toujours le flux de vos envies. C'est pour cette raison que la maison Alain Joaillier, fondée en 1972, a créé le leasing horloger qu'elle propose à sa clientèle depuis 2013 avec un succès croissant.


Emprunté à l'univers automobile, son fonctionnement est particulièrement simple. Où que vous soyez en France, choisissez tout d'abord la montre qui vous fait rêver parmi les belles marques (Omega, Hermès, Rolex, TAG Heuer, Chopard...) et les modèles distribués par Alain Joaillier. Sélectionnez ensuite, en fonction de vos capacités de remboursement, la durée du leasing qui vous convient : 24, 36, 48 ou 60 mois. Ressortez de chez Alain Joaillier avec la montre de vos rêves au poignet après vous être acquitté d'un premier apport qui équivaut à 20 % du prix du modèle (dépôt de garantie + 1er loyer). Viennent enfin les mensualités dont le montant est établi au regard de la durée du leasing pour laquelle vous avez optée.


Prenons un exemple, histoire d'être concret. Vous avez jeté votre dévolu sur la Breitling Navitimer 8 B01 Chronograph dont le prix s'établit à 7.300 €. Si vous optez pour un leasing sur 24 mois, vous aurez à acquitter un loyer mensuel de 275,43 € - dont seulement 494,87 € de surcoût total sur les 24 mois. Si vous choisissez un leasing de 36 mois pour plus de confort, votre loyer mensuel ne sera que de 188,41 € (intégrant 20,96 € par mois de surcoût soit 754,46 € au total).

Si en revanche vous préférez vous orienter vers un leasing de 48 mois, votre loyer mensuel sera de 146,00 € seulement (incluant seulement 21,30 € par mois de surcoût soit 1.022 € au total).

Enfin, si votre choix se porte sur un leasing de 60 mois, vous ne devrez vous acquitter que de 120,96 € par mois - un faible loyer qui intègre les 21,61 € par mois de surcoût ou 1 296,70 € sur toute la durée. L'objectif est simple : vous permettre de répartir la charge de cet achat dans la durée en allégeant plus ou moins vos mensualités afin de préserver votre rythme de vie.

Une bonne idée à l'approche des fêtes de Noël !


En savoir plus : Acheter une montre de luxe en leasing avec Alain Joaillier

Ulysse Nardin Diver Chronometer : à la conquête des océans

Fondée en 1846 en Suisse, la réputation de la maison Ulysse Nardin n'est plus à faire en matière de précision.

La manufacture a en effet raflé, entre autres, la bagatelle de 2.411 prix spéciaux pour ses chronomètres de marine dont 1.069 Premiers Prix entre 1846 et 1975, à une période où les concours internationaux de chronométrie battaient leur plein. Sa renommée dans l'univers des montres de plongée sous-marine n'est en revanche pas à la hauteur de ce qu'elle devrait être. 


Pourtant, Ulysse Nardin débute sa carrière en la matière dans les années 50/60. C'est sans doute pour cette raison que la marque, aujourd'hui filiale du Groupe Kering, a décidé de lancer cette année une nouvelle ligne de montres aquatiques sous l'appellation Diver Chronometer. Haut de gamme et contemporaine, la montre Ulysse Nardin Diver Chronometer prend le parti de se différencier des grands classiques du secteur. Elle se pare pour commencer d'un masculin boîtier de 44 mm de diamètre réalisé en titane. Le travail réalisé sur la boîte, aussi bien en termes de design, d'anglage que de traitement de surfaces, est somptueux. Plutôt qu'une classique lunette tournante unidirectionnelle (indispensable sur une montre de plongée) noire et aujourd'hui très souvent en céramique, Ulysse Nardin opte pour une lunette titane dont la partie supérieure est enduite d'un revêtement bleu dont dépasse les graduations. C'est ce même bleu qu'utilise la manufacture helvétique pour mouler en caoutchouc durci le protège-couronne de son modèle.


Le visage de cette Diver Chronometer n'est pas en reste avec un très beau cadran grainé bleu ponctué de larges index luminescents blancs et balayés d'efficaces aiguilles également remplies de Super-LumiNova pour une lisibilité infaillible, de jour comme de nuit. Ulysse Nardin assoit la dimension sportive de son modèle en y apposant quelques petites touches de couleur rouge. Enfin, parce que la manufacture a fait de la précision l'un de ses chevaux de bataille, elle motorise sa montre de plongée d'un mouvement automatique fiable et performant faisant notamment appel à la technologie silicium - le calibre UN-118. Habillée d'un bracelet en caoutchouc bleu, il ressort de cette nouvelle Diver Chronometer une forte personnalité, à la fois unique et masculine, servie par une qualité de réalisation exceptionnelle. Une luxueuse mais fonctionnelle montre de plongée pour amateurs de belle horlogerie.


>> Ulysse Nardin Diver Chronometer - Prix = 7.900 €


L'actualité de vos marques préférées et des principaux acteurs du monde de l’horlogerie en temps réel avec The Watch Observer.

Sur le même sujet

Plus d'articles