Le diamant n’est plus aussi inaccessible que par le passé

Solitaire Princesse Dumas - Celinni
Shopping

Symbole de l’amour éternel, le prix de cette pierre de lumière a baissé de 50 % ces dernières années. En se passant d’intermédiaires, certains diamantaires, comme la maison Celinni, parviennent même à proposer des pièces encore moins onéreuses.

Le prix de cette pierre d’un éclat incomparable réservait le diamant à quelques-uns avant que certains décident de le rendre accessible au plus grand nombre. C’est le cas de la maison Celinni, diamantaire depuis six générations.

Si cette société, domiciliée à Paris, propose l'offre la plus large (100.000 diamants disponibles) et la moins chère du marché, c’est parce qu’elle s’approvisionne à la source. Les pierres sont directement acquises sur des bourses diamantaires internationales, sans recours à des tiers. « En fin de compte, nous revendons au consommateur final, des diamants à prix direct sans marges d'intermédiaires », explique David Sussman, dirigeant de la maison Celinni.

Solitaires diamant, alliances diamant, bracelets diamant, boucles d'oreilles diamant, pendentifs et colliers : toutes les combinaisons sont possibles à un tarif 2 à 2,3 fois moins élevé qu’ailleurs. Par exemple, à qualité équivalente, une bague de fiançailles avec une monture en or et un diamant d’un demi-carat est vendue environ 1000 € chez Celinni contre 1700 à 2900 € chez un bijoutier. 

Des bijoux uniques fabriqués dans le respect de la tradition

Tous les bijoux sont des modèles uniques, fabriqués dans la plus pure tradition de la joaillerie française. Chaque pièce peut être réalisée à partir d’un visuel (dessin, croquis) fourni par l’acheteur ou tirée d’un catalogue. Ce choix s’effectue en ligne grâce à une plate-forme simplifiée ou en se rendant dans l’un des shows room de Celinni, diamantaire à Paris, à Nice et à Lausanne. Et pour que le diamant soit encore plus accessible partout, la maison Celinni compte ouvrir plusieurs agences diamantaires en France ou à l’étranger. Une nouvelle boutique ouvrira d’ailleurs à Lille en octobre, puis un autre à Casablanca d’ici quelques semaines.

Forme, poids, pureté, couleur du diamant : que ce soit via Internet ou en boutique, les techniciens de Celinni conseillent chaque acheteur en respectant ses souhaits. Ils l’aident à définir un poids en carats conforme à son budget ainsi que la couleur, la pureté, la qualité de taille ou encore la monture qui mettra au mieux la pierre centrale en valeur. 

Afin d’être sûr qu’il a fait le bon choix, un prototype en 3D du futur bijou en résine sera fourni à l’acheteur avant la création définitive. Une fois passé au contrôle qualité, le bijou sera ensuite remis dans un écrin avec un certificat d’authenticité (GIA, etc.) garantissant la qualité du diamant pour l’éternité. 

Découvrez sur le compte  Instagram de Celinni, les créations et les collections du diamantaire.

Sur le même sujet

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent